Une femme seule iranienne pas tout à fait comme les autres


Croyons à l’aube de la saison froide est un recueil posthume de la poétesse iranienne Forough Farrokhzâd publié pour la première fois en Iran en 1974.

Ce recueil met en scène « une femme seule », hantée par son passé, regardant devant elle cette autre saison de sa vie qui s’annonce.

Elle évoque ce réel qui toujours lui échappe, ces relations courtoises et distantes qui ne font que souligner sa solitude.

Les souvenirs d’enfance, chargés de désirs et ponctués parfois de gifles, sont aussi présents dans ces poèmes.

Ils sont aussi l’occasion pour Forough Farrokhzâd, morte accidentellement en 1967, de se moquer de ses parents, de ses frères et sœurs, de leur comportement égocentrique, autoritaire ou nihiliste, se sentant étrangère à ce qui les préoccupe.

 

Croyons à l’aube de la saison froide
Forough Farrokhzâd
Ed. Héros-Limite





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pour ne plus jamais perdre le Nord …

Pour ne plus jamais perdre le Nord …

3613 vues
12 janvier 2024 0

« Navires de Mémoire« , par Guy Le Moing, est l’un des plus beaux livres maritimes...

Des belles histoires à dormir debout

Des belles histoires à dormir debout

1567 vues
8 décembre 2023 0

Vous cherchez de nouvelles histoires à raconter à vos enfants ? José Sitbon vient...

Un Saint-Emilion jusqu’à la lie

Un Saint-Emilion jusqu’à la lie

1819 vues
17 novembre 2023 0

Edité à l’occasion des 25 ans de l’inscription de la Juridiction de Saint-Émilion au...