La Côte-d’Or dépaysante et rassurante, la belle alternative pour cet été


La résilience des Français face au coronavirus sera récompensée par les vacances cet été, c’est confirmé. Les séjours et escapades seront tricolores. Tandis qu’on annonce une ruée vers la mer ou la montagne, il se pourrait bien que « les Gaulois réfractaires » optent plutôt pour la campagne, qu’ils ont tant convoitée pendant le confinement. Pour ceux qui sont en quête de calme, loin des foules, la Côte-d’Or, concentré de Bourgogne, propose tout ce dont ils ont besoin pour profiter pleinement de cet été, dans un environnement apaisant.

La Champagne et la Bourgogne se marient pour le meilleur, la naissance du 11e parc national français : le Parc national de forêts.

Une création qui concrétise dix années de préparation pour le seul parc national français dédié à la forêt et à ses habitants, qu’elle fait vibrer et qui la font vivre.
Imaginez-vous… Des forêts immenses, d’étroites routes pour plonger vers des combes cachées où chuchotent les ruisseaux, des villages magnifiques où se lit l’héritage templier et cistercien…

Un étonnant territoire marqué par l’histoire depuis l’âge de fer, de tombe princière en abbayes, de châteaux en églises romanes, de forêts en marais tufeux, d’éboulis de roches en prairies sèches qui livrent des mystères de pierres et de verdure à qui sait y traîner guêtres et regards. Un monde d’enchantements et d’étonnements qui s’ouvre aux promeneurs… En bref, un destin touristique qui est à son bourgeonnement en 2020.

Après la Réunion et la Guyane en 2007, puis les Calanques en 2012, c’est au tour des forêts de Champagne et Bourgogne d’être inscrites sur la prestigieuse liste des parcs nationaux.

L’originalité d’un parc national relève autant d’un patrimoine naturel et culturel de très grande valeur, que de la présence d’activités humaines qui ont su satisfaire les besoins des populations locales tout en respectant leur environnement. Objet de fierté pour les habitants qui ont façonné un équilibre original, les parcs nationaux incarnent une part de l’identité culturelle de la nation.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Le Virage de Mulsane recherche de nouveaux bénévoles

Le Virage de Mulsane recherche de nouveaux bénévoles

1417 vues
24 mai 2024 0

« Nous avons besoin de VOUS pour que cette date du vendredi 14 juin 2024...

Urb’Art, un festival d’art urbain qui en met plein la vue

Urb’Art, un festival d’art urbain qui en met plein la vue

1425 vues
17 mai 2024 0

À L’occasion de cette deuxième édition du festival Urb’Art, une quarantaine de graffeurs et...

Les Deux Magots, ce lieu où l’on cause depuis déjà 140 ans

Les Deux Magots, ce lieu où l’on cause depuis déjà 140 ans

1747 vues
10 mai 2024 0

Lieu de convergence artistique, Les Deux Magots est la scène d’un grand théâtre culturel...