Culture et Tourisme : Bienvenue chez les Péruviens !


Ch’ti et photographe, David Dreger nous emmène au Pérou pour son premier livre « Un voyage sacré ». Un journal de bord de 11 jours au plus près du quotidien andin pour celui qui toute sa vie eut peur de voyager. Forcément original et décalé.

Voilà bien un livre que les amateurs de circuits organisés, que les tour-opérateurs qui les organisent, et surtout que ceux qui méprisent les deux premiers, devraient lire au plus vite. En effet David Dreger a choisi de narrer l’aventure à la naissance même de l’idée de peut-être voyager. La destination ? Le Pérou en souvenir de dessins animés télévisés de son enfance. Le mode de voyage ? Dur d’être seul quand on ne connait pas un mot de la langue et qu’il faudra perdre du temps à chercher son chemin au détriment des visites de sites.

Ce sera donc avec un TO spécialiste de l’Amérique latine, dont il ne donne pas le nom par souci d’indépendance, au sein d’un groupe d’une douzaine de touristes.
David Dreger explique le cheminement dans son esprit jusqu’à la constitution de sa valise et prouve qu’une fois sur place, sa liberté ne sera pas entravée par le concept de circuit pré organisé. Le secret ? La convivialité avec les co-participants et le professionnalisme de Juanita, la guide. Si dans un voyage, on amène forcément un peu de soi, l’ouverture aux autres, touristes comme autochtones, reste la clé d’une découverte enrichissante pour tout le monde.

Un sacré voyage

Le récit du photographe se fait au plus près du quotidien, avec les étonnements, les déceptions parfois, les irritations à d’autres, mais surtout du plaisir d’ouvrir chacun matin le chapitre d’une nouvelle journée, avec quand il le faut quelques chiffres et données historiques sur le lieu visité.

Quand certains « aventuriers » du livre ou de la télé s’agitent à aligner sauts à l’élastique, plongée sous-marine, courses à cheval, survols acrobatiques, pour raconter une destination ou une échappée, et donc le plus souvent font ce que la majorité des touristes n’aura ni l’envie ni la possibilité de réaliser, David Dreger raconte la vraie vie d’un simple curieux de l’inconnu jusqu’alors, confronté parfois à de longs trajets en mini bus ou à des toilettes où le papier hygiénique doit être mis à part dans un panier…

Des riens du quotidien d’un circuit qui au final rendront encore plus merveilleuses les rencontres avec des Péruviens attachés à leurs traditions, heureux de côtoyer l’étranger d’un jour mais sans esprit servile, et des endroits uniques comme le Machu Picchu ou le Lac Titicaca.

Les Incas au cœur

David Dreger le confie en préambule : hormis un déplacement en Floride pour faire son travail de photographe auprès d’une compagnie d’artistes,
il lui a fallu attendre ses 51 ans pour briser ses craintes du voyage hors de l’Hexagone.

Mais à la lecture de « Un voyage sacré » et la vision de ses 260 photos, l’homme semble avoir enfilé en une seule fois les habits d’un vieux baroudeur.

D’abord regarder, s’imprégner, essayer de comprendre, puis, tenter alors seulement de rentrer le tout dans l’appareil photo. Ce sont donc, en plus des paysages magnifiques, moultes scènes de la vie locale, saisies sans condescendance ni sur valorisation, qui invitent à une plongée dans la photo elle même.

L’artiste a choisi d’en forcer certaines en jaune ou rouge par volonté d’y mettre de son ressenti de la chaleur et des lumières andines. Bref, il y a de l’âme dans ce livre différent de ce que l’on trouve le plus souvent sur les étagères de librairies.

Ne serait-ce que par son bilinguisme : tous les textes sont en français et en espagnol pour que les Péruviens, descendants des mythiques Incas, puissent être assurés qu’ils ne furent pas sujets d’un voyage mais eux-mêmes le voyage.

Yves Pouchard

« Un voyage sacré » de David Dreger, 244 pages, 260 photos, 30€ (dont 1 reversé à l’association des Enfants du Soleil d’Arequipa), en auto édition auprès de l’auteur sur www.daviddreger.com





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Faute de vols, prenez donc des volumes pour voyager

Faute de vols, prenez donc des volumes pour voyager

1264 vues
17 septembre 2021 0

Inde, Canada, Côte d’Ivoire, Hong-Kong… des destinations quasiment « enfermées » que beaucoup ont...

Vade retro, Rantrédéclas !

Vade retro, Rantrédéclas !

1289 vues
3 septembre 2021 0

Comme les grands, les jeunes Français ont très majoritairement voyagé cet été au sein...

Un Groenland au fil de l’eau … et de l’épée

Un Groenland au fil de l’eau … et de l’épée

1837 vues
25 juin 2021 0

Le roman « Blanche Terre Verte » de Cédric Gouverneur vient de paraitre. Il est en...