A Memphis, il était une foire Elvis


Memphis est la ville la plus importante du Tennessee. Là se trouve le véritable paradis pour les fans d’Elvis et de l’histoire de la musique aux Etats Unis. A l’occasion de la sortie de l’excellent « Elvis  » de Baz Luhrmann (avec l’époustouflant Austin Butler), La Quotidienne revient sur les lieux où tout a commencé pour le King.

En janvier 1950, un ingénieur radio du nom de Sam Phillips ouvrait son studio d’enregistrement à Memphis. Celui-ci allait devenir le point de convergence de tous les musiciens du Sud des États-Unis et révéler Elvis Presley, Howlin’ Wolf, Johnny Cash, Ike Turner ou encore le pianiste chanteur Jerry Lee Lewis.

« C’est le label qui a découvert certaines des plus grandes voix du rock de la soul et du blues. Les plus grands ont tous enregistré ici » explique Jim Strickland, le maire de Memphis.

Aujourd’hui, 150 000 visiteurs annuels visitent le Sun Studio de Sam Phillips, qui est redevenu à nouveau un studio d’enregistrement, ainsi qu’une destination touristique puissante offrant aux fans l’occasion unique de s’imprégner de l’ambiance authentique des années 1950 dans la petite salle où le rock -and-roll est né.

Juste à côté, au 926 East McLemore Avenue, à l’emplacement de l’ancien siège de Stax Records, on découvre le Stax Museum of American Soul, une des plus importantes sociétés de production de la musique soul. En 2022, Stax reçoit plus de 60 000 visiteurs chaque année au son d’Isaac Hayes, Otis Redding, Sam & Dave, Rufus et Carla Thomas et Booker T. & les MG.

Beale street, le coeur des activités nocturnes

En fin de journée c’est sur Beale Street que l’action commence. Très bien reconstituée dans le film de Baz Luhrmann, cette rue mythique où tous les bars et restaurants jouent leur propre musique, blues, soul et rock était le rendez-vous des artistes et des musiciens, des boutiques de collectors, restaurants de barbecues et des Beale Street flippers, ces acrobates de rues.

Un business très lucratif

Les visiteurs de Memphis injectent chaque année 3,2 milliards de dollars dans l’économie locale, et la musique pourrait représenter jusqu’à 20 % de ce gâteau. L’industrie du tourisme musical vaut, à tout le moins, « des centaines de millions de dollars » à Memphis.

Du blues de Beale Street au Big Star’s Third et toutes les subtiles nuances entre les deux, la musique est la marque de fabrique qui définit Memphis.

C’est une carte de visite qui ouvre ses portes aux voyageurs du monde et une sorte de phare funky, attirant des visiteurs plus diversifiés dans cette ville chaque année.

Le tourisme musical à Memphis a-t-il enfin atteint la masse critique que le PDG de Graceland, Jack Soden, recherchait depuis longtemps ? Probablement pas.

Graceland, le vaisseau-mère du tourisme musical de Memphis, est au milieu d’un grand boom de la construction (avec l’aide de la ville de Memphis et du comté de Shelby).

Lorsqu’on leur demande s’il y a quelque seule chose que Memphis doit faire de mieux pour sceller définitivement sa réputation de capitale du tourisme musical, la réponse commune, de Jack Soden de Graceland au guide American Dream Safari Tad Pierson, est unanime. « Nous avons besoin de plus de musique live locale, nos salles de concert doivent être plus nombreuses et beaucoup plus accessibles« .

Alors si vous vous sentez l’âme d’un bluesman ou d’un chanteur de charme, foncez !
« Long distance information, give me Memphis Tennessee, help me find the party tryin´ to get in touch with me« .

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Six gares à découvrir pour sortir du train-train

Six gares à découvrir pour sortir du train-train

1252 vues
23 février 2024 0

Depuis le 14 février dernier, l’Association France Patrimoines & Territoires d’exception présente en partenariat...

Un Nouvel An chinois unique à Hong Kong

Un Nouvel An chinois unique à Hong Kong

1564 vues
9 février 2024 0

Hong Kong se distingue comme l’une des villes asiatiques offrant une atmosphère exceptionnelle pendant...

Au Danemark dimanche, son royaume pour un cheval

Au Danemark dimanche, son royaume pour un cheval

602 . vues
12 janvier 2024 0

Pour la première fois depuis plus d’un demi-siècle, le Danemark aura un roi lorsque...