Tourisme aux Pays baltes : Riga, une destination lettone idéale pour un city-break


Riga, la capitale de la Lettonie est un bijou un peu méconnu que La Quotidienne est allée découvrir pour vous. Air Baltic, la compagnie aérienne des états baltes assure des vols quotidiens pour Riga au départ de Charles de Gaulle. En moins de trois heures vous êtes transportés dans un autre monde. Ici la vie semble s’écouler à un rythme tranquille, la ville est pourtant pleine d’animation, mais sans stress ! Si le français est peu parlé, l’anglais est compris quasiment partout. La Lettonie faisant partie de l’Union Européenne, l’euro est la monnaie nationale.

Ce qu’il faut savoir

Première chose à prévoir, si vous prévoyez de rester à Riga, ne louez pas de voiture. Quasiment toute la vieille ville est interdite à la circulation automobile et vous n’y trouverez pas de place de stationnement.

Deuxième chose, Riga peut se visiter totalement à pied, à condition d’avoir de bonnes chaussures, surtout pas de talons aiguilles, car la vieille ville a conservé ses magnifiques et authentiques pavés.

Comme le dieu Janus, Riga a deux faces. D’un côté le Vieux Riga médiéval et de l’autre le fameux quartier Art Nouveau, la deuxième merveille de Riga située dans la partie plus moderne de la ville.

Le Vieux Riga, the Old Town, classée à l’UNESCO

Le Vieux Riga c’est une foultitude d’immeubles médiévaux, de grandes places délicieusement charmantes et de rues piétonnes, où sont installées restaurants, bars à bière et autres lieux bien agréables pour des petites haltes reposantes au cours de vos déambulations.

Pour commencer montez à la plateforme d’observation du clocher de l’église St Peter à 75m de hauteur (merci à son ascenseur).

La vue à 360° sur la ville et la rivière Daugava y est magnifique.

Parmi les immanquables du Vieux Riga, l’iconique groupe de maisons appelé les Trois Frères qui aurait été construit par les membres d’une même famille, et la superbe House of Blackheads (la maison des Têtes Noires) construite au XIVème siècle par une confrérie de marchands.

Sur le côté de la Place du Dôme, la plus grande place du Vieux Riga, se dresse la Cathédrale avec son vaste cloitre qui abrite maintenant le musée historique de la ville.

Un peu plu loin le château de Riga tout de blanc vêtu est utilisé comme résidence par le Président de la République de Lettonie.

Le quartier Art Nouveau, aussi classé à l’UNESCO

Quand vous sortez du Vieux Riga, vous pénétrez dans la partie plus « moderne » de la ville, le Centre-Ville.

Une marche de quelques minutes dans de larges avenues souvent bordées d’arbres imposants et de jolis monuments comme l’Opéra par exemple, vous emmène vers le quartier Art Nouveau, la 2ème merveille de Riga.

On y a recensé plus de 750 immeubles Art Nouveau, ce qui en fait le plus grand ensemble de ce style en Europe, et au monde.

Les plus beaux exemples d’immeubles Art Nouveau se situent dans les rues Alberta et Elizabetes, et parmi les rues adjacentes.

Certains d’entre eux sont l’œuvre de l’architecte Mikhail Eisenstein, le père du fameux cinéaste russe Sergei Eisenstein.

L’architecte letton Konstantin Peksens a construit près de 250 immeubles Art Nouveau à Riga.

Dans un de ces immeubles, maintenant transformé en musée, vous pourrez découvrir un vaste appartement entièrement décoré et meublé Art Nouveau.

Ne manquez pas d’aller admirer le tout proche Latvian National Museum of Art avec sa très élégante façade.

Un tour de ville romantique sur le canal

Les anciens remparts et fortifications qui encerclaient la vieille ville ont été rasés et ont laissés place à de vastes espaces verts.

Les douves ont été transformées en un joli canal qui rejoint la rivière Daugava.

Ce charmant canal serpente entre les parcs, et de très élégants petits bateaux en bois, parfaitement entretenus malgré leur âge certain, embarquent jusqu’à une douzaine de passagers pour une navigation aussi reposante que romantique.

Pendant cette lente navigation circulaire d’un peu plus d’une heure qui fait le tour complet de la vieille ville y compris la remontée de la Daugava, les passagers s’offrent une autre vision de Riga.

Pour embarquer sur un de ces jolis petits bateaux, il faut se rendre l’embarcadère du Bastion Hill Park, juste à côté du Monument de la Liberté.

Le Marché Central de Riga

Parmi les surprises de cette balade nautique, la vue sur les immenses bâtiments du Marché Central !

Ces cinq hangars de béton ont été construits pendant la première guerre mondiale pour abriter une usine de production des fameux ballons Zeppelin. C’est maintenant le plus vaste marché couvert d’Europe.

Ce marché mérite bien de venir y faire une visite gourmande. Chaque jour entre 50 et 100.000 visiteurs viennent y faire leur marché.

Chaque bâtiment est dédié à un type de produits, viande, poisson, fruits et légumes, produits laitiers, fromages, pains et gâteaux…

Ce peut être l’occasion de remplir un panier pour s’offrir un super pique-nique dans un des beaux parcs de la ville.

Si jamais vous visiter Riga en juillet, vous trouverez au marché central des dizaines de paysannes vendant leurs récoltes de myrtilles et autres baies locales en quantité incroyables…

Où séjourner à Riga

Un lieu d’exception, le Grand Palace Hotel Riga – www.grandpalaceriga.com -un boutique hôtel 5*, membre de Leading Hotels of the World, parfaitement situé au cœur même de la Vieille Ville, avec des chambres et suites très confortables et dont le restaurant propose une cuisine d’une rare élégance.

Où se restaurer à Riga

Ici c’est l’embarras du choix. La cuisine à base de produits locaux et frais est une évidence. Partout des bars à bières (locales !), des cafés et des restaurants aux cartes tentatrices, comme par exemple Gutenbergs, un peu branché avec son roof-top offrant une belle vue sur la ville, Petergailis, plus classique et intimiste mais très couru, ou Ferma qui profite d’une situation au bord d’un beau parc aux abords immédiats du quartier Art Nouveau.

Frédéric de Poligny





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Le salon Indaba à Durban, témoin du succès du tourisme vers le sud de l’Afrique

Le salon Indaba à Durban, témoin du succès du tourisme vers le sud de l’Afrique


21 mai 2024 0

Organisé chaque année par l’Afrique du sud, le salon Indaba, est la vitrine touristique...

Tourisme et Cannabis : pourquoi la Thaïlande retourne sa veste

Tourisme et Cannabis : pourquoi la Thaïlande retourne sa veste


17 mai 2024 0

La nécessité de réguler le secteur du cannabis face à un afflux d’investisseurs étrangers...

La Zambie, très loin du tourisme de masse

La Zambie, très loin du tourisme de masse


16 mai 2024 0

Qu’il s’agisse de safaris à pied dans la vallée du léopard, au cœur du...