Dominican Annual Tourism Exchange : Le tourisme en République dominicaine prend date


Déclarée première destination de reprise du tourisme par l’OMT, la République Dominicaine vient d’organiser son salon annuel DATE (Dominican Annual Tourism Exchange au Barcelo Convention Center de Punta Cana. Salon plus fréquenté que jamais pour négocier avec les acteurs du tourisme local.

La France, 3 ème pays émetteur de tourisme et le 1 er européen en République Dominicaine, juste derrière les Etats-Unis et le Canada, y était naturellement présente parmi les 160 exposants.

L’occasion de demander à Mercedes Castillo, directrice de l’Office de Tourisme en France, parmi les plus productifs en termes de soutien au tourisme dominicain, les raisons de ce succès auprès des Français.

La Quotidienne : Qu’est-ce qui explique ce succès de la République Dominicaine auprès des Français ?

Mercedes Castillo : C’était déjà le cas avant la Covid. Puis, nous avions été le premier pays à fermer ses frontières le 15 mars 2020 mais aussi le premier à rouvrir dès juillet avec 20 % de la capacité hôtelière.

Les vols avec la France n’ont jamais été totalement supprimés. Les touristes français ont été rassurés par la protection sanitaire mise en place sur l’île avec la société suisse Securitas, très axée en un premier temps sur la protection des personnels des hôtels ouverts.

Par ailleurs, la République Dominicaine a, très vite, reçu des masques en quantité venant de Chine et elle a été le premier pays de la région d’Amérique centrale à pouvoir vacciner sa population.

Aujourd’hui environ 98 % de la population est vaccinée. Il n’y a jamais eu de confinement mais un couvre-feu très strict ce qui a été très difficile à imposer dans un pays où on vit énormément dehors.

LQ : Il semble qu’une réflexion ait été menée pour une montée en gamme du tourisme dominicain. Dans quelles perspectives ?

MC : Cette volonté remonte à une dizaine d’années et elle devient effective. Les formules « tout compris » sont apparues, chez nous, il y a déjà 25 ou 30 ans. Elle a essaimé dans de nombreuses régions du monde.

Le « all inclusive » comporte désormais plus que l’hébergement et les repas. On y a rajouté des excursions, des découvertes avec les populations locales, des options Premium donnant accès à des espaces plus sélectifs.

Le tout, associé au mouvement mondial en faveur de la nature et la protection de l’environnement. 85 % de ce que les clients mangent dans les hôtels provient de cultures dominicaines. Ici, il y a des montagnes, donc de l’eau et des cultures. Nous multiplions aussi le développement de zones de nature protégée et de réserves liées aux indiens Tainos, premières ethnies à avoir peuplé l’île

La République Dominicaine sait ce qu’elle doit au tourisme. 350 000 personnes travaillent directement dans ses hôtels et 800 000 dépendent indirectement du tourisme qui représente plus de 8 % du PIB.

Elle sait aussi ce qu’elle doit à la France qui, contrairement à d’autres pays, a maintenu les vols en continu pour acheminer des touristes mais aussi pour assurer des rapatriements.

Le salon DATE 2022 est celui de la relance après covid au niveau international.
www.godominicanrepublic.com

Texte et photos Evelyne Dreyfus





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Les Etats Unis s’attendent à une nette baisse des voyages

Les Etats Unis s’attendent à une nette baisse des voyages

1185 vues
29 juin 2022 0

Quelques jours après que les États-Unis aient abrogé leur exigence de test Covid-19 pour...

Tourisme en Afrique noire : Le potentiel de l’ Ouganda mis en avant

Tourisme en Afrique noire : Le potentiel de l’ Ouganda mis en avant

1280 vues
28 juin 2022 0

L’Office ougandais du tourisme, en partenariat avec le haut-commissariat ougandais à Kigali, a présenté...

L’ Afrique du Sud lève toutes les restrictions Covid

L’ Afrique du Sud lève toutes les restrictions Covid

1273 vues
27 juin 2022 0

L’Afrique du Sud a annoncé vendredi dernier qu’elle avait supprimé ses dernières restrictions covid-19,...