Une nouvelle appellation pour promouvoir le sud du Laos


Quatre provinces du sud Laos ont décidé d’unir leurs forces pour promouvoir leurs régions. Et ils ont choisi un slogan qui leur va comme un gant : « charming by nature ».

Le sud Laos regorge de paysages à couper le souffle, de temples antiques, de nombreuses iles… La beauté des paysages et l’architecture coloniale française encore présente combleront les plus exigeants voyageurs.

Le nord du Laos est largement connu mais…

La partie nord du pays possède des destinations connues comme Luang Prabang, Vang Vieng, et Vientiane. Mais de nombreux voyageurs oublient les régions du sud qui offrent des paysages parmi les plus beaux d’Asie du Sud. Quatre provinces du sud vont tenter de collaborer pour mieux se faire connaitre.

Le sud du Laos : « charming by nature »

Champassak-laos-sud-charming by natureLes provinces de Saravan, Xékong, Attapeu et Champassak, ont décidé de s’unir dans le but de promouvoir la région comme une seule destination. Le vice-gouverneur de Champassak, Buasone Vongsongkhone, a rappelé que la nouvelle marque est « notre identité, représente qui nous sommes, et ce que nous défendons ».
Il s’agit ainsi de développer un tourisme durable, respectueux de l’environnement et de la culture.

La découverte incroyable de Si Phan Don : un archipel naturel dans le Mékong.

Si Phan Don signifie en lao Quatre Mille Iles. Cette région s’étend sur environ 50 km le long du Mékong juste au nord de la frontière cambodgienne où, pendant la saison des pluies, le fleuve atteint une largeur de 14 km, la plus large de son voyage long de 4.350 km de la Chine au Vietnam.

laos-champasak-wat-phou-Laos-sudPendant la saison sèche, les eaux reculent et laissent derrière elle des centaines sinon des milliers d’îles et d’îlots. Les îles les plus grandes sont habitées toute l’année et offrent aux visiteurs un véritable aperçu de la vie rurale le long du Mékong où les habitants vivent presque en autosuffisance, cultivant la plupart de leur nourriture comme le riz, la noix de coco, la canne à sucre et des légumes et péchant dans les eaux poissonneuses du fleuve.

La région est aussi le foyer de l’ancien complexe du temple Vat Phou

« Le paysage culturel de Champassak, y compris l’ensemble du temple de Vat Phou, représente une zone de paysage planifiée remontant à plus de mille ans et remarquablement bien conservée. Afin d’exprimer la conception hindoue des rapports entre la nature et l’homme, il a été façonné selon un axe compris entre le sommet de la montagne et les rives du fleuve dans un entrelacs géométrique de temples, de sanctuaires et d’ouvrages hydrauliques s’étendant sur quelque 10 km. Le site comprend aussi deux villes anciennes, construites sur les rives du Mékong et la montagne de Phou Kao, l’ensemble représentant un processus d’aménagement s’étendant sur plus de mille ans, du Ve au XVe siècle, associé surtout à l’Empire khmer ».

Vat Phou et le paysage culturel de Champasak font partie du patrimoine culturel de l’Unesco : http://whc.unesco.org/fr/list/481/

La région mérite parfaitement son slogan : « charming by nature »

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme au Cambodge : pourquoi la polémique enfle sur la Baie des lumières

Tourisme au Cambodge : pourquoi la polémique enfle sur la Baie des lumières

1869 vues
24 mai 2024 0

Cela va être le plus grand développement côtier jamais réalisé au Cambodge. Il s’agit...

Le salon Indaba à Durban, témoin du succès du tourisme vers le sud de l’Afrique

Le salon Indaba à Durban, témoin du succès du tourisme vers le sud de l’Afrique

2323 vues
21 mai 2024 0

Organisé chaque année par l’Afrique du sud, le salon Indaba, est la vitrine touristique...

Tourisme et Cannabis : pourquoi la Thaïlande retourne sa veste

Tourisme et Cannabis : pourquoi la Thaïlande retourne sa veste

2905 vues
17 mai 2024 0

La nécessité de réguler le secteur du cannabis face à un afflux d’investisseurs étrangers...