Trois questions à Nicolas Staub, Beachcomber Hotels & Resorts


A l’île Maurice, Nicolas Staud a pris la suite de François Venin à la Direction commerciale de Beachcomber Hotels & Resorts. La Quotidienne lui a posé trois questions sur ses projets et sa vision sur l’industrie touristique qu’il connait parfaitement bien.

La Quotidienne : Dans quel état d’esprit arrivez-vous à la direction commerciale de Beachcomber Hotels & resorts ? (État des lieux, projets, ambitions)

Nicolas Staub : J’ai la chance de reprendre la direction d’une équipe commerciale très bien rodée. Nous avons de vrais professionnels du tourisme a la tête de nos bureaux sur nos marchés principaux et des TO maisons. Beaucoup de mes collègues ont une très grande expérience de la commercialisation de l’ile Maurice et de nos hôtels, sur leurs marchés respectifs.

Au siège, à Maurice, je suis entouré d’une équipe composée de jeunes talents qui apportent une belle dynamique a la stratégie de ventes avec de nouvelles idées et une bonne maitrise des nouvelles technologies, mises à disposition des acteurs du tourisme.

Mon souhait est de faire au moins aussi bien que mes prédécesseurs en coordonnant au mieux les précieuses ressources humaines et technologiques dont dispose le groupe.

LQ : Quelles sont les nouveautés Beachcomber Hotels 2022, et quelle sera la politique vis-à-vis des agences de voyage ?

NS : Notre groupe jouit d’une très bonne réputation auprès du Trade. Nous avons toujours eu de très bonnes relations auprès des agences de voyages et des tour operateurs.

C’est un maillon extrêmement important dans la chaine de distribution que nous avons choisi, surtout pour un groupe comme le nôtre opérant dans une destination long courrier. La politique reste inchangée, notre structure tarifaire protège nos revendeurs.

LQ : Quel avenir et quels enjeux pour le tourisme à Maurice après la pandémie, dans un contexte de forte concurrence des destinations ?

NS : Le principal enjeu est de conserver cette belle clientèle régulière Française, et pour se faire nous devons rester le plus possible ces Mauriciens que nos clients amis veulent retrouver. Nous devons aussi assurer la relève et conforter les jeunes Mauriciens qui souhaitent rejoindre notre industrie pour que le service, l’accueil et le sourire légendaire et natif de notre île soit toujours au rendez-vous.

Propos recueillis par PR





    2 commentaires pour “Trois questions à Nicolas Staub, Beachcomber Hotels & Resorts

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Un premier hôtel Intercontinental à Tashkent en Ouzbékistan

Un premier hôtel Intercontinental à Tashkent en Ouzbékistan

1481 vues
22 juin 2022 0

InterContinental annonce son premier hôtel de luxe en Ouzbékistan, dans le complexe en plein...

A Venise, Four Seasons met la main sur le Danieli

A Venise, Four Seasons met la main sur le Danieli

1695 vues
9 juin 2022 0

Four Seasons assurera la gestion de l’historique Hotel Danieli. Après d’importantes rénovations, la propriété...

Beachcomber Hotels fait du buzz avec son Bee Tour

Beachcomber Hotels fait du buzz avec son Bee Tour

1705 vues
8 juin 2022 0

En résonance à ses engagements environnementaux et à l’occasion de la journée mondiale de...