Transport aérien : le Bar toujours en première ligne


C’est en 1949, il y a donc pile 75 ans, que le Board of Airlines Representative (BAR) a débuté ses activités et notamment la défense de l’ensemble du transport aérien en France et à l’international. Jean-Pierre Sauvage, le président du Bar, n’a pas manqué de le rappeler lors de sa dernière assemblée générale annuelle devant la centaine de participants du monde de l’aérien et des voyages, réunis le 6 février dernier à l’hôtel Intercontinental Opéra Paris.

Et parmi les points saillants du programme, nous avons eu l’occasion d’entendre les interventions de leaders éminents de l’industrie.
La table ronde sur les relations industrielles à réuni des experts tels que Valérie Boned, Présidente des Entreprises du Voyage, et Robert Chad, Directeur IATA France et Benelux.

Au cours de la matinée, des mises à jour importantes ont été présentées aux auditeurs, notamment une intervention de Florent Guillermet, Directeur de la DSNA, sur l’évolution du contrôle du trafic aérien et le lancement de 4-flight.

Augustin de Romanet, Président-directeur général du groupe ADP, a fourni des mises à jour sur les aéroports CDG et ORY, en mettant l’accent sur la qualité de service aux passagers et les implications pour accueillir les Jeux Olympiques.

La conclusion de l’événement a été marquée par une adresse de Jean-Pierre Sauvage, Président de BAR France, qui a souligné dans son discours
annuel des faits marquants du secteur aérien en France, mettant en avant le niveau du trafic à fin décembre 2023 et la performance économique mondiale selon l’IATA.

Jean-Pierre Sauvage n’a pas manqué de critiquer l’approche française en matière de taxation des infrastructures aéroportuaires, soulignant les contradictions avec les objectifs écologiques internationaux.

De plus, il exprime des réserves sur l’allocation des fonds générés par cette taxation, soulignant son impact potentiel sur les coûts des billets aériens.

Le discours aborde également les recommandations de l’Autorité de Régulation des Transports (ART) visant à améliorer le cadre de régulation des grands aéroports français.

BAR France soutient ces recommandations et appelle à une réforme du système actuel pour favoriser l’efficacité opérationnelle et économique.

Cette intervention du président du Bar fut suivi d’un discours de clôture de Damien Caze, Directeur Général de l’Aviation civile, offrant des perspectives clés pour l’avenir de l’aviation en France.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment Delta assoit encore mieux sa position

Comment Delta assoit encore mieux sa position

1679 vues
26 février 2024 0

Delta Air Lines modernise les cabines de plusieurs Boeing 737-800 et ajoute des cabines...

Vu du ciel : Flydubaï, United Airlines, ANA, Air Europa, Swiss, Norse, Air Canada, Copa Airlines, etc.

Vu du ciel : Flydubaï, United Airlines, ANA, Air Europa, Swiss, Norse, Air Canada, Copa Airlines, etc.

2612 vues
23 février 2024 0

L’un des derniers rapports de l’Association du transport aérien international (IATA) révèle qu’actuellement, les...

Alaska Airlines et Hawaiian Airlines : une fusion sur la bonne voie

Alaska Airlines et Hawaiian Airlines : une fusion sur la bonne voie

2290 vues
20 février 2024 0

Les actionnaires de Hawaiian Holdings viennent de voter en faveur de l’adoption de l’accord...