Tourisme à Oman : l’Interview exclusive de S.E. Salim Al Mahruqi


2024 est enfin l’année d’Oman comme partenaire officiel du Salon ITB Berlin. Oman devait l’être pour l’édition 2020, mais pour cause de pandémie mondiale le salon avait dû être annulé cette année-là. Aussi le Ministère du Tourisme d’Oman a fait les choses en grand pour que cette année la réussite soit au rendez-vous.

A commencer par la soirée inaugurale où seulement 3.000 personnes avaient pu obtenir leur invitation personnelle pour assister à une grande présentation de ce Sultanat d’Oman, un subtil mélange entre la découverte de l’authenticité du pays, de son ouverture contemporaine et de son sens de l’accueil, le tout avec une présentation audiovisuelle d’une redoutable efficacité.

Bien évidemment le stand du Sultanat d’Oman était à la hauteur de son rôle de pays hôte, occupant une surface encore plus importante que d’habitude.

Et c’est dans un des jolis salons du stand que S.E. Salim bin Mohamed Al Mahruqi, le Ministre du Patrimoine et du Tourisme du Sultanat, a accordé une interview exclusive à La Quotidienne.

Pour faire le point sur l’évolution du tourisme à Oman, d’emblée le Ministre a déclaré que les résultats témoignaient d’un beau succès.

« Cette année, pour la première fois, le Sultanat a accueilli plus de 4 millions de touristes étrangers. Les Français occupant la 3ème place derrière les Allemands (n°1) et les Anglais. »

L’objectif du Ministre est d’attirer encore plus de touristes européens, même s’il nous a-t-il précisé qu’il regardait aussi vers de nouveaux marchés que sont la Chine, l’Extrême Orient ou la Russie.

Un atout phare du pays est d’avoir une population particulièrement accueillante. Chez les Omanais le sens de l’hospitalité est une tradition ancestrale, et, s’il se montre respectueux, tout étranger sera toujours le bienvenu.

Pour le Ministre, le Sultanat d’Oman dispose d’atouts importants, « C’est une destination extrêmement sure et accueillante, particulièrement compétitive et très attractive ».

Bien que disposant d’une belle infrastructure hôtelière haut de gamme, des investissements importants sont en cours pour élargir ce panel avec de nouveaux hôtels et resorts de marque.

Oman dispose d’une nature aussi variée que riche, avec des plages magnifiques, un vaste désert aux immenses dunes de sable, des montagnes escarpées où coulent les eaux claires des wadis, des sites culturels avec ses forts et forteresses, une capitale historique, des villages de montagne et des oasis, sans oublier des régions étonnantes comme celle de Musandam séparée du reste du pays, ou celle de Salalah qui elle bénéficie d’un climat inversé.

C’est ce qui fait dire à Salim Al Marhuqi que son pays est une destination où l’authenticité est le maître mot et qu’en plus d’un tourisme balnéaire, culturel et de découverte, il y a des niches méconnues à fort potentiel et en cours de développement comme par exemple le tourisme sportif et le tourisme d’aventure.

Escalade, trekking, randonnée en montagne à pied ou en vélo, découverte du désert, plongée sous-marine dans les eaux de la côte rocheuse et sauvage du Musandam, voici quelques expériences que peut offrir Oman et que le Ministre veut mettre en avant.

La diversité et la richesse de la gastronomie omanaise sont un autre aspect souvent peu connu du pays dont le Ministre souhaite particulièrement faire la promotion, comme lors de la soirée inaugurale où les invités ont pu en tester une petite parcelle, ou même sur le stand d’Oman où, rançon du succès, tout un chacun était obligé de faire un peu la queue pour profiter d’agréables dégustations.

Face à cette volonté d’élargir activement le tourisme à Oman, nous avons demandé au Ministre pourquoi Oman avait récemment supprimé ses bureaux du tourisme dans tous les pays européens.

« La décision a été prise de fermer nos bureaux pour faire appel aux services d’agences extérieures de représentation.

Cela est déjà en place sur plusieurs pays, et pour la France nous sommes encore en cours de sélection d’une agence partenaire. Nous espérons ainsi augmenter l’efficacité de nos campagnes et doper encore plus la demande

Puis ajoute-t-il, « le tourisme est un facteur économique important, qui permet une vaste création d’emplois permanents, mais ce développement ne peut se faire qu’en respectant un objectif de durabilité.

Tout particulièrement en utilisant des systèmes d’économie de l’eau et de traitements efficaces des déchets et des eaux usées. Le tourisme à Oman est fort, solide et en plein développement.»

Frédéric de Poligny, depuis Berlin





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Trois questions à Emmanuelle Llop, Nouvelle Présidente des Femmes du Tourisme

Trois questions à Emmanuelle Llop, Nouvelle Présidente des Femmes du Tourisme

2331 vues
28 mai 2024 0

Maitre Emmanuelle Llop, avocat à la cour et spécialiste reconnue de toutes les questions...

Une nouvelle Directrice générale adjointe chez Ponant

Une nouvelle Directrice générale adjointe chez Ponant

2414 vues
24 mai 2024 0

Ponant annonce l’arrivée de Nadia Ben Salem-Nicolas en tant que Directrice Générale Adjointe Finance...

Sun Siyam Resorts étend son influence

Sun Siyam Resorts étend son influence

2014 vues
21 mai 2024 0

Sun Siyam Resorts vient d’annoncer la promotion d’Ahmed Naufal au poste de directeur des...