Le tourisme mondial n’a pas encore rattrapé son retard


Selon les données définitives des neuf premiers mois de l’année 2023, 975 millions de touristes ont voyagé sur la planète, ce qui représente une augmentation de 38 pour cent par rapport à ce qui s’est passé en 2022, mais qui place néanmoins ces chiffres à 90 pour cent du niveau de 2019, avant la pandémie.

Les données sont en retard, explique l’OMT (Organisation mondiale du Tourisme), notamment en Extrême-Orient, où il existe encore aujourd’hui un retard par rapport à l’Europe ou à l’Amérique du Nord.

Au mois de juillet 2023 par exemple, le nombre de voyageurs était de 92 pour cent de celui d’il y a quatre ans, ce qui confirme qu’un processus constant de normalisation est en cours, encore loin d’être achevé.

Bien que l’Europe se soit redressée, et en particulier la France, elle reste au total à 6 pour cent des chiffres d’avant la pandémie, en partie à cause de l’influence de la crise de guerre en Ukraine.

Au Moyen-Orient, en revanche, et principalement dans les pays du golfe Persique, les chiffres sont 20 % plus élevés que ceux de 2019.

L’Amérique s’est également quelque peu rétablie, atteignant désormais 88 % des chiffres d’avant la pandémie, avec de nombreuses différences entre les pays.

Mais l’Extrême-Orient connaît de sérieux problèmes. Alors que l’Asie du Sud atteint 95 pour cent, certains pays et régions d’Asie, notamment la Chine, accusent un retard pouvant atteindre 38 pour cent par rapport aux chiffres d’avant la pandémie.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment les touristes russes sèment la pagaille à Phuket

Comment les touristes russes sèment la pagaille à Phuket

5066 vues
4 mars 2024 0

Plus d’un million de Russes ont visité Phuket l’année dernière, soit le plus grand...

Le concurrent chinois d’Airbus et Boeing fait son marché

Le concurrent chinois d’Airbus et Boeing fait son marché

3657 vues
1 mars 2024 0

L’avionneur public chinois Comac, le plus sérieux concurrent de l’européen Airbus et de l’américain...

Groupe Jumeirah : nommée il y a à peine un an, pourquoi la PDG quitte son poste

Groupe Jumeirah : nommée il y a à peine un an, pourquoi la PDG quitte son poste

2441 vues
29 février 2024 0

Lundi dernier, c’est par un message interne au Groupe Jumeirah que Amid Kauskal, CEO...