Belle émotion du Seto à Rabat pour son dernier Forum


C’est dans la sublime Rabat, la capitale du Maroc, que le Seto (le Syndicat des Tour opérateurs), transporté sur les lignes de la Royal Air Maroc, a pris ses quartiers pendant trois jours à l’occasion de son Forum annuel.

« C’est la deuxième fois que le Seto fait son Forum à l’extérieur de la France métropolitaine, expliquait le président du syndicat René-marc Chikli, et nous avons voulu rendre hommage au dynamisme et à la fidélité d’une destination précieuse pour les français : le Maroc« . Un président dont Rabat sera le dernier Forum, ayant annoncé officiellement son retrait du syndicat dans un an.

Devant un parterre de 150 professionnels, et dans le cadre somptueux de l’hôtel Fairmont La Marina Rabat-Salé, Fatim-Zahra Ammor, la ministre du tourisme marocain, a rappelé les excellents chiffres 2023 concernant la fréquentation touristique du Royaume et la place importante prise par le marché français.

« Le Maroc a accueilli 14, 5 millions de touristes en 2023 et les français représentent 34 % du total, a t-elle souligné, devançant les allemands, les espagnols et les britanniques.

Un Forum au programme chargé, dense et passionnant

Le forum du Seto, dans une ambiance amicale et professionnelle, est toujours l’occasion de faire le point, le bilan sur les chiffres et sur les tendances de l’industrie du voyage. Toutes les personnalités majeures de la profession y sont présentes.

Et les intervenants extérieurs sont d’un très haut niveau à l’image de la présence d’Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères, ou encore Emmanuel Lechypre, éditorialiste à BFM TV.

Outre les débats et conférences c’est également une occasion de visiter en groupe la sublime Rabat, avec notamment la kasbah des Oudayas entourée par des jardins formels de style français surplombant l’océan ou encore l’emblématique tour Hassan de la ville, un impressionnant minaret du XIIe siècle.

Quel bilan pour les voyages en 2023 ?

Dans un contexte général incertain marqué par la situation géopolitique sur fond de crise économique, énergétique et climatique, la croissance de l’activité des TO se poursuit en 2024 et ce après un exercice 2023 exceptionnel.

Au cours de la période du 1er novembre 2023 au 30 avril 2024 les tour-opérateurs membres du SETO (Syndicat des Entreprises du Tour Operating) ont fait voyager 921 524 clients (+15 %) dans le cadre des voyages à forfait avec une recette unitaire moyenne de 1 754 €, en augmentation de +5,3 % et un panier moyen de 4 486 € en hausse de 7 %.
Notons que les tour-opérateurs ont enregistré un chiffre d’affaires de 1 617 M€ (+21 %) pour les voyages à forfait.

En Moyen courrier

Grande vedette de l’hiver, les Canaries continuent de caracoler en tête du classement aussi bien en trafic (+ 14,4 %), qu’en CA (+23,4 %).
Quant au Maroc (+5,2 % en trafic), grâce à la rapide reprise après le tremblement de terre, il garde haut la main sa deuxième place du classement devant la Tunisie (+14,9 %) et l’Egypte (+8,7 %).

En Long courrier

Après ses excellentes performances lors de l’exercice précédent, l’île Maurice passe en tête du classement aussi bien en trafic (+9,7 %), qu’en CA (+10,6%), dépassant la République dominicaine longtemps destination leader.

Cette dernière après avoir été sérieusement handicapée par l’arrêt des vols Air France et Corsair avait subit une baisse importante en 2023, baisse qui s’atténue de façon significative (-3,3 % en trafic) lui permettant de prendre la deuxième place du classement, devant le Mexique (+27,1 % en trafic).

Quant à l’Asie, la Thaïlande qui fut la première destination à connaître une reprise fulgurante lors du redémarrage des voyages poursuit sa croissance avec une belle dynamique (+62,2 %) en 4ème position du classement.

Un été 2024 encore incertain

Après les très bonnes performances de l‘été précédent, l’été 2024 (à fin mars) se profile de façon positive :

– le trafic de l’ensemble de l’activité est en hausse de +10,9 % : +9,4 % pour le Moyen Courrier et +14,2 % pour le Long Courrier.

– le carnet de commandes laisse apparaître un chiffre d’affaires en hausse de +15,4 % avec une recette unitaire en augmentation de +4,1 % et un panier moyen en hausse de +2,6 %.

– pour les mois de départ, la situation est identique à 2023, sauf concernant le mois de juillet en légère baisse à cause des JO et de l’incertitude du ciel aérien.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Explora II achève avec succès ses essais en mer

Explora II achève avec succès ses essais en mer


17 juin 2024 0

Explora Journeys, la nouvelle compagnie de voyages de luxe en mer du groupe MSC,...

Sortie en avant-première de la Brochure Solea 2024-25 et sa nouvelle destination

Sortie en avant-première de la Brochure Solea 2024-25 et sa nouvelle destination


13 juin 2024 0

Le tour opérateur Solea présente en avant-première sa nouvelle identité visuelle que l’on peut...

FTI Voyages en faillite, quelles conséquences directes pour les agences de voyages ?

FTI Voyages en faillite, quelles conséquences directes pour les agences de voyages ?


10 juin 2024 0

L’insolvabilité de FTI Touristik, le troisième tour opérateur européen, continue de faire des vagues...