Le ciel des Etats Unis bientôt interdit de survol pour les compagnies du Golfe ?


L’administration des Etats Unis va procéder à un examen approfondi du litige qui oppose le trio de transporteurs américains (Delta, United et American Airlines) avec certaines compagnies du Golfe (Emirates, Qatar et Etihad Airways) et convoquer officiellement toutes les parties prenantes concernées.

Le secrétaire d’Etat du commerce et du transport, a déclaré depuis la Maison Blanche, que les services du ministère se donnaient ainsi jusqu’à la fin Mai pour mener leur enquête et recueillir les témoignages et les preuves de ces « subventions déguisées » comme les appellent les trois transporteurs américains.

Le communiqué des services fédéraux indique que : «Le gouvernement américain prend très au sérieux les préoccupations soulevées dans le rapport (…) et souhaite l’avis et les commentaires des intervenants avant que des décisions soient prises concernant les mesures pour y remédier » .

Les transporteurs américains American Airlines, Delta Air Lines et United Airlines veulent amener l’administration Obama à enquêter sur les éventuelles subventions versées à Emirates, Etihad Airways et Qatar Airways par leurs gouvernements successifs.

Ils veulent que le gouvernement des Etats Unis modifie, voire même dénonce, les accords commerciaux d’«open sky » (libre concurrence du ciel) avec ces compagnies, en cas de subventions illégales avérées.

Les compagnies aériennes américaines affirment que les transporteurs du Golfe ont injustement bénéficié des dernières années de 42 milliards de dollars en subventions de l’Etat.

« Nous sommes heureux que le gouvernement américain prenne en compte la distorsion de concurrence et veuille examiner de plus près la question des subventions massives que Qatar Airways, Etihad Airways et Emirates ont reçu et reçoivent encore de leurs gouvernements», a indiqué Richard Anderson, le patron de Delta Airlines ajoutant que, « la concurrence est saine mais doit se comprendre sur des bases équitables. Ce processus est une occasion en or pour plus de transparence et nous exhortons les transporteurs du Golfe à adhérer aux mêmes normes de divulgation financière que celles des autres transporteurs aux Etats Unis « .





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Brèves d’en haut : Pegasus Airlines, Ryanair, Condor, Vistara, Westjet, SIA, Tap Air Portugal, Air France, etc.

Brèves d’en haut : Pegasus Airlines, Ryanair, Condor, Vistara, Westjet, SIA, Tap Air Portugal, Air France, etc.

2547 vues
17 mai 2024 0

Le Tribunal de l’Union européenne a annulé mercredi dernier l’aval donné par la Commission...

L’Europe scrute la pollution des appareils comme une trainée de poudre

L’Europe scrute la pollution des appareils comme une trainée de poudre

2528 vues
14 mai 2024 0

Dans le cadre de sa politique environnementale, l’Union européenne a commencé à analyser le...

Comment Emirates veut attirer ses nouveaux pilotes

Comment Emirates veut attirer ses nouveaux pilotes

2711 vues
13 mai 2024 0

Un copilote d’Emirates gagne actuellement en moyenne environ 140 000 euros par an, soit...