EDV : Un congrès de reprise sous le soleil dominicain


Jean-Pierre Mas, le président des Entreprises du Voyage, organisait hier une conférence de presse, en visioconférence, sur les thèmes suivant : congrès 2022 des Entreprises du Voyage, stuation économique du secteur et évolution des mesures de soutien au secteur du tourisme.

Avec Valérie Boned, secrétaire générale du syndicat et Mumtaz Teker, le Vice président des EDV , Jean-Pierre Mas a réussi à transmettre son optimisme sur la reprise du secteur en 2022, analysant la situation macro économique (PIB en hausse de 2 %, contexte international, surplus d’épargne disponible) et celles précisément des entreprises du tourisme (Excellente résilience des sociétés, moindre défaillances – seulement 54 contre 70 en 2019 -, esprit de reconquête et nouvelles offres commerciales).

Il reconnait néanmoins que le secteur reste encore très dépendant des aides publiques et sera « plombé » pour de longues années par la dette Covid qu’il souhaite étaler le plus possible. 

« Je reste néanmoins optimiste sur le maintien des aides en février et mars, attendu que nous arrivons en période pré-électorale ce qui joue aussi en notre faveur« .

Au total le secteur du tourisme aura consommé 2 milliard de prêts divers et 800 millions de PGE avec 84 % des entreprises ayant eu recours à l’activité chômage partiel et 70 % des entreprise obtenant un PGE;

En avril, l’activité reprendra à un rythme normal

Les agences de voyages poussent un soupir de soulagement après le consensus des 27 États membres de l’Union européenne (UE) pour se limiter à demander un certificat de vaccination, un test négatif ou avoir eu la maladie pour voyager librement à travers l’Europe.

Les EDV applaudissent également le changement réglementaire au Royaume-Uni, où les procédures pour les voyageurs entrant dans le pays à partir du 11 février prochain viennent d’être simplifiées.

« Pour les vacances de février, nous sommes en retard en prises de commandes de 38 % par rapport à 2020 et pour les vacances de printemps de 58 %« , indique Jean-Pierre Mas, qui garde bon espoir pour une reprise du rythme de l’activité en avril prochain.

Une bulle d’air en République dominicaine

Les instances du syndicat ont décidé d’organiser leur congrès cette année au mois de Mai. Il aura lieu en République dominicaine, à Punta Cana, du 4 au 9 mai prochain.

Les 500 congressistes attendus seront hébergé à l’hôtel Melia, dont la réputation n’est plus à faire.

« Il y aura deux départs précise Mumtaz Teker, l’organisateur du congrès, l’un mercredi et l’autre jeudi. Nous serons transportés par Air France et par Air Caraïbes, avec la possibilité de pré-acheminements, de pré et post congrès ».

« C’est une grande fierté pour la République dominicaine d’accueillir le prochain congrès, indique Mercedes Castillo, la Directrice de l’office de tourisme de République dominicaine, qui compte bien sur ces 4 jours pour  rappeler et faire toucher du doigt aux professionnels, les merveilles de son île paradisiaque.

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Reprise des marchés touristiques : L’Espagne sur les chapeaux de roues

Reprise des marchés touristiques : L’Espagne sur les chapeaux de roues


22 septembre 2022 0

L’Espagne a accueilli près de neuf millions de passagers en provenance des aéroports internationaux...

Le Seto retrouve ses belles couleurs

Le Seto retrouve ses belles couleurs


20 septembre 2022 0

Le Seto (Syndicat des tour opérateurs) revenait hier après-midi sur les performances du tourisme...

Comment Liza Assurances marque sa différence

Comment Liza Assurances marque sa différence


19 septembre 2022 0

Enzo Nicolas, le Directeur Général de Liza Assurances dresse le bilan de deux années...