Brèves du ciel : Ryanair, Air France, SAS, FlyArystan, Volotea, Corsair, Air Astana, etc.


La première compagnie aérienne scandinave, SAS, est en faillite, protégée par les juges commerciaux des Etats-Unis. Mercredi dernier, un tribunal a autorisé un investissement de 1,3 milliard de dollars promu par le consortium Castlelake, composé essentiellement d’Air France, du gouvernement danois et d’un fonds d’investissement. Cet apport sauve la vie de l’entreprise et lui permettra de tenter de retrouver un fonctionnement normal dans un délai court.

10 ans après l’ouverture de la base, Volotea poursuit son expansion au sein de l’Aéroport de Bordeaux et prévoit une offre historique pour l’année à venir. Avec pas moins de 30 routes, la compagnie prévoit l’année prochaine une augmentation de 20 % de sa capacité de sièges par rapport à 2023 avec plus de 920 000 sièges soit une augmentation conséquente de 600 % par rapport à 2012, année de son implantation.Deux destinations Palerme et Vérone viennent enrichir l’offre, au profit d’une meilleure connectivité des voyageurs bordelais : Palerme en Sicile à partir du 12 avril prochain et Vérone, à partir du 13 avril.

La Cour de justice de l’Union européenne réaffirme sa position concernant les plaintes de Ryanair contre le sauvetage des compagnies aériennes en France et en Suède. Bien qu’elle ait déjà annoncé son refus début 2021, elle a donné le 23 novembre dernier son approbation définitive à l’aide car elle ne constate aucune illégalité.

Airbus, comme son grand rival Boeing, accumule de plus en plus de commandes au fil du temps. Son problème désormais réside dans les défaillances de la chaîne d’approvisionnement, qui ont contraint le constructeur européen à revoir à la baisse sa cadence de production d’avions ces dernières années. Au cours des neuf premiers mois de 2023, Airbus a reçu 1 241 commandes supplémentaires d’avions commerciaux, ce qui représente une augmentation de 92 % par rapport aux 647 enregistrées au cours de la même période de 2022. Cette augmentation se reflète dans le portefeuille de demandes qu’elle accumule, qui est passée de 7 294 à 7 992 unités en un an.

Pour célébrer 90 ans d’élégance signés Air France, la compagnie a donné carte blanche au photographe français Karl Hab afin de mettre en lumière son histoire unique et son esprit d’excellence, toujours à l’avant-garde des époques et des tendances.
Karl Hab propose ainsi un livre de photographies intitulé « 24H Air France ». Ce nouvel ouvrage vient enrichir sa collection d’œuvres autour de la même ligne éditoriale : proposer au lecteur de suivre son regard pendant 24 heures à l’occasion d’une déambulation à travers un certain univers.

Corsair lance ses « Corsair days » jusqu’au 30 novembre 2023. Pendant une semaine, des prix attractifs en classe Economy sont proposés pour voyager au départ de l’Hexagone, Mayotte, l’île Maurice, Madagascar, les Antilles et de La Réunion.

La compagnie aérienne kazakhe Air Astana a généré un bénéfice après impôts de 78,4 millions de dollars (73.088.400 euros) en 2022 sur des revenus de 1.030 millions de dollars générés par plus de sept millions de passagers. Ces chiffres représentent une augmentation de 115 %, 36 % et 11 % supérieure à ceux de 2021 . De plus, il s’agit du record de bénéfices le plus élevé de l’histoire de la compagnie aérienne.
La perte de revenus causée par la fermeture des routes d’origine, de destination ou d’itinéraire à travers la Russie a été compensée par un déploiement plus important vers l’Europe, l’Asie, l’Inde et le Caucase , où se trouvent des pays comme l’Arménie ou la Géorgie.
FlyArystan , la compagnie aérienne à bas prix d’Air Astana, créée il y a quatre ans, a connu une croissance de 366 % depuis sa première année en 2019.

Au total, 28 compagnies aériennes internationales sont désormais pleinement opérationnelles depuis le terminal A ultramoderne de l’aéroport international d’Abu Dhabi (AUH). Toutes les compagnies aériennes opérant à partir de l’aéroport international d’Abou Dhabi ont désormais entièrement migré vers le terminal A, marquant une augmentation significative de la capacité du nouveau terminal.

Ryanair a demandé au gouvernement marocain l’autorisation d’effectuer des vols intérieurs à partir de 2024. La demande de Ryanair est déjà en cours d’examen par la Direction de l’Aviation Civile du Royaume et pourrait représenter un changement très important dans la mobilité interne. Le Maroc serait ainsi le premier pays non européen dans lequel la compagnie irlandaise pourrait disposer de vols intérieurs.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Infos de l’aérien : Icelandair, Turkish Airlines, Volotea, easyJet, KM Malta Airlines, Cathay Pacific, etc.

Infos de l’aérien : Icelandair, Turkish Airlines, Volotea, easyJet, KM Malta Airlines, Cathay Pacific, etc.


17 juin 2024 0

Les dirigeants de Ryanair, Vueling, Easyjet et Volotea n’abandonnent pas et sont confiants de...

British Airways choisit le bateau pour se rendre à l’aéroport

British Airways choisit le bateau pour se rendre à l’aéroport


14 juin 2024 0

British Airways, au travers de sa filiale BA Cityflyer, s’est associée à Uber Boat...

Brèves du ciel : Hong Kong Airlines, Air France, British Airways, Emirates, Turkish Airlines, etc.

Brèves du ciel : Hong Kong Airlines, Air France, British Airways, Emirates, Turkish Airlines, etc.


10 juin 2024 0

British Airways s’apprête à renforcer sa présence en Inde avec l’introduction d’un nouveau vol...