Pourquoi Ryanair veut la démission de Ursula von der Leyen


La compagnie irlandaise Ryanair vient de demander la démission de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, car selon elle, elle n’a pas agi pour protéger « les passagers lors d’une énième grève des contrôleurs aériens français qui a lieu hier (jeudi). 6 juin ), ce qui a contraint Ryanair à annuler dans de brefs délais près de 100 vols vers/depuis l’aéroport de Paris Beauvais.« 

Le raisonnement de Ryanair est le suivant : « puisque la grève crée des problèmes, je demande la démission de la plus haute fonction européenne« .

En fait, cela est unique dans l’histoire de l’Europe unie : Un particulier demandant la démission d’un organisme public communautaire pour des intérêts privés.

Le fait que Ryanair soit la compagnie numéro un en Europe la pousse à croire qu’elle peut influencer la dynamique politique européenne, à quelques jours d’ailleurs des élections.

Enfin, Ryanair invite les passagers de l’UE à signer la pétition « Protéger les survols : garder le ciel européen ouvert » qui a déjà recueilli plus de 2,1 millions de signatures de passagers européens.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Trois questions à Alexia Leclerc, Responsable développement Ecole des Professionnels du Tourisme

Trois questions à Alexia Leclerc, Responsable développement Ecole des Professionnels du Tourisme

2919 vues
12 juillet 2024 0

L’Ecole des Professionnels du Tourisme dispense une formation d’excellence. Elle s’appuie sur une tradition...

Benoit Trecom en week end à Kunming en Chine

Benoit Trecom en week end à Kunming en Chine

2707 vues
8 juillet 2024 0

Bien qu’elle soit située à 1890m d’altitude, puisqu’elle a judicieusement choisi de se positionner...

Les Femmes du Tourisme sur le Rooftop Molitor

Les Femmes du Tourisme sur le Rooftop Molitor

2376 vues
3 juillet 2024 0

C’était hier soir au rooftop Molitor Paris – MGallery Collection que l’Association Femmes du...