Pourquoi la Malaisie insiste tant pour ses touristes chinois


La Malaisie espère que le retour des voyageurs chinois contribuera à relancer son industrie touristique, qui peine toujours à se remettre de la pandémie de Covid-19.

Le pays a du mal à atteindre son objectif ambitieux d’attirer 16 millions de touristes cette année. A huit mois de la fin de l’année, elle compte sur la Chine, qui a rouvert ses frontières en janvier, pour attirer 5 millions de visiteurs.

Dans le cadre des efforts visant à atteindre cet objectif, le ministère malaisien du Tourisme a récemment signé des accords avec deux agences de voyages chinoises pour amener 450 000 touristes chinois dans le pays.

Cependant, la vague de visiteurs chinois largement attendue s’est avérée être un leurre face aux coûts de voyage élevés et aux vols insuffisants.

Un cruel manque de vols

« Le nombre de sièges d’avion est un vrai problème, la connectivité encore un autre« , a déclaré le ministre malaisien du Tourisme, des Arts et de la Culture, Tiong King Sing (photo ci-contre).

« Nous essayons d’augmenter nos vols réguliers, et en même temps, nous essayons d’obtenir plus de vols charters réguliers. Alors donnez-nous un peu de temps pour régler le problème. »

Il y a actuellement 81 vols par semaine depuis différentes villes de Chine vers la Malaisie, ce qui n’est pas suffisant pour transporter le nombre cible de touristes.

La Malaisie doit au moins tripler la capacité et la fréquence de ses vols pour répondre à ses attentes. Mais certains acteurs de l’industrie craignent que cela n’augmente encore les coûts.

« Les vols charters vont coûter plus cher, alors qui va supporter le coût ? » a ainsi demandé M. Uzaidi Udanis, président du conseil du tourisme de Malaisie et de l’association des voyages entrants.

« Nous devons trouver une sorte d’incitations. Très probablement, les gouvernements des États doivent encourager les vols affrétés à voler directement vers leurs États respectifs. »

Les agences de voyages ont également demandé au gouvernement malaisien de faciliter les procédures de demande de visa.

En réponse, le ministre du Tourisme a promis de faciliter le processus, notamment en introduisant des visas à l’arrivée pour les visiteurs chinois et indiens.

M. Tiong travaille également avec le ministère de l’Intérieur pour simplifier les critères pour les retraités et les personnes fortunées afin de faire de la Malaisie leur deuxième maison.

Un afflux de touristes prévu pour Juillet

La Malaisie s’attend à ce que les touristes chinois reviennent en force à partir de juillet prochain pendant les vacances d’été en Chine.

« Avant Covid, nous recevions 3,1 millions de visiteurs chinois« , a déclaré M. Tiong.

Alors que les voyages intérieurs en Chine ont rattrapé les chiffres d’avant la pandémie, les voyages à l’étranger connaissent une reprise lente.

Néanmoins, les acteurs du secteur sont optimistes quant à un rebond dans les prochains mois.

« Les voyages à l’étranger en Chine n’ont récupéré que d’environ 20 à 30 %. D’ici mai, ils devraient s’améliorer encore à 50 %. Quand l’été arrivera, je m’attends à ce que les voyages à l’étranger atteignent 80 à 90 %« , a notamment déclaré le voyagiste de Chine continentale Li Cheng.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme en Crète : le nouvel aéroport empêché par l’histoire

Tourisme en Crète : le nouvel aéroport empêché par l’histoire

2172 vues
18 juin 2024 0

Les autorités grecques progressent bien dans la construction du nouvel aéroport d’Héraklion, qui sera...

NH Hotels arrive en force au Sri Lanka

NH Hotels arrive en force au Sri Lanka

1991 vues
17 juin 2024 0

Les marques premium de Minor, NH Collection Hotels & Resorts et NH Hotels &...

Tourisme au Kenya, un marché porteur qui sort ses griffes

Tourisme au Kenya, un marché porteur qui sort ses griffes

2653 vues
14 juin 2024 0

Le Kenya, réputé pour ses paysages à couper le souffle, sa faune emblématique et...