Pour la Société des Bains de Mer à Monaco, les jeux sont faits


Après sa traditionnelle assemblée générale de septembre, le président délégué de la SBM (Société des Bains de Mer) Jean-Luc Biamonti a fait un point sur les six premiers mois de l’exercice en cours (mars-septembre) 2016-2017.  L’ouverture du Café de Paris à Macao notamment grâce à son partenaire actionnaire chinois Galaxy ne restera pas solitaire. D’autres opérations de même type seraient même envisageables en Asie.

Revenant sur l’impact de la fréquentation après l’attentat de Nice, ville voisine, Jean-Luc Biamonti précise que la Principauté n’a pas vu d’annulation à l’exception des réservations de dernière minute qui se sont brusquement taries après le 14 juillet pour reprendre lentement ensuite.

Pour l’avenir, Jean Luc Biamonti estime qu’il faut attendre la fin des importants chantiers sur la Place du Casino avec la rénovation et l’extension de l’Hôtel de Paris et la reconstruction sur l’ex Sporting d’Hiver pour un coût de 600 ME. Si les résultats du premier semestre dans l’hôtellerie sont satisfaisants avec comme première clientèle les français (20 %), suivies par celle des pays de l’Est (13 %) et d’Amérique du Nord (12,3 %), les chiffres pour les jeux sont toujours en baisse.

«  Nous souhaitons relancer l’activité des jeux de table car si avant les clients venaient à Monaco pour s’amuser, aujourd’hui ils viennent d’abord pour jouer. «

sbm-societe des bains de merUne école de formation serait mise en service en octobre avec 18 élèves pour adapter le personnel à l’évolution des jeux de table avec moins de roulette européenne au profit du Punto Blanco très apprécié par la clientèle asiatique.

Ouvert il y a un an 7 jours sur 7 et 24 h sur 24, le casino du café de Paris (machines à sous) affiche une forte profitabilité. C’est d’ailleurs le seul casino de la Côte d’Azur ouvert en permanence. «  Il est fréquenté principalement par une clientèle locale d’une zone allant de Saint Tropez à San Remo« . Secteur où la concurrence entre casinos est sévère (pas moins de 15 casinos) et où les recettes liées aux machines à sous s’élèvent à 240 M€.

L’arrivée dans le capital du chinois Galaxy (5 %) permet à la SBM Monte Carlo d’envisager des projets en Asie après le Clone du Café de Paris qui ouvrira ses portes à Macao en 2017 et attirer en Principauté de Monaco une clientèle chinoise de joueurs.

«Mais il faudra adapter l’offre hôtelière, en restauration et en jeux, cette clientèle à des demandes différentes que la clientèle occidentale ou du Moyen Orient. ».

Michel Bovas





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Qatar Airways et British Airways désormais main dans la main

Qatar Airways et British Airways désormais main dans la main

1500 vues
29 septembre 2022 0

Qatar Airways et British Airways ont achevé la dernière phase de l’expansion de leur...

Bientôt le 7ème Salon International du Tourisme de Cannes

Bientôt le 7ème Salon International du Tourisme de Cannes

1103 vues
29 septembre 2022 0

La 7 e édition du Salon International du Tourisme de Cannes se déroulera cette...

Tourisme aux USA : Joe Biden veut récupérer ses billes

Tourisme aux USA : Joe Biden veut récupérer ses billes

1821 vues
28 septembre 2022 0

Au départ cela part d’un constat : en 2021, l’administration américaine note que les...