Le tourisme en Asie n’en finit toujours pas avec cette satanée Covid


Samedi 15 janvier dernier, l’Indonésie a signalé 1 054 nouveaux cas de Covid-19, la plus forte augmentation quotidienne en trois mois, alors que le gouvernement se prépare à une nouvelle vague d’infections provoquée par la propagation du variant Omicron.

Le quatrième pays le plus peuplé du monde a été aux prises avec une deuxième vague dévastatrice d’infections en juillet dernier, entraînée par la propagation du variant Delta.

Le nombre de cas quotidiens est tombé à environ 200 en décembre, avant d’augmenter ce mois-ci au milieu des rapports de transmission locale de la variante Omicron.

« Une transmission locale a été découverte et Jakarta est devenue un foyer d’infection« , a déclaré samedi le ministre de la Santé, Budi Gunadi Sadikin, dans un communiqué. « Nous devons nous coordonner avec le gouvernement régional pour renforcer la mobilité et renforcer les protocoles de santé, (donner) des vaccins de rappel et renforcer les établissements de santé. »

Il n’a pas précisé les restrictions que les autorités locales pourraient imposer. Les responsables examinent généralement les mesures liées à la pandémie chaque lundi.

L’Indonésie a détecté son premier cas de Covid-19 de la variante plus contagieuse d’Omicron le 16 décembre. Le nombre de cas confirmés a atteint plus de 500 depuis lors et les autorités ont déclaré que les taux d’infection pourraient culminer en février.

La nation d’Asie du Sud-Est a lancé cette semaine son programme de rappel de vaccins pour le grand public.

Pékin désormais touché par omicron

La capitale chinoise Pékin a signalé samedi 15 janvier sa première infection transmise localement du variant Omicron, selon les médias d’État, quelques semaines seulement avant l’organisation des Jeux olympiques d’hiver.

La télévision d’État a rapporté samedi dernier que la nouvelle infection avait été identifiée comme étant la souche Omicron.

Le cas a été découvert dans le district de Haidian, dans la capitale, qui abrite de nombreux sièges sociaux d’entreprises technologiques, a déclaré Pang Xinghuo, un responsable de l’autorité de contrôle des maladies de la ville, lors d’un point de presse.

Les tests en laboratoire ont trouvé « des mutations spécifiques du variant Omicron » chez la personne, a-t-il ajouté.

Les autorités ont scellé le complexe résidentiel et le lieu de travail de la personne infectée et ont collecté 2 430 échantillons à tester auprès de personnes liées aux deux endroits, a déclaré un responsable du district de Haidian.

La détection d’Omicron à Pékin est intervenue alors que les villes du pays intensifient leur vigilance virale avant les Jeux olympiques d’hiver, qui doivent commencer le 4 février.

Les autorités ont également averti qu’Omicron augmente le risque de transmission de la covid-19 alors que de plus en plus de personnes voyagent à travers le pays et reviennent en Chine depuis l’étranger pour les vacances du Nouvel An chinois à partir de la fin du mois.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment le secteur du voyage en Turquie stimule l’économie nationale

Comment le secteur du voyage en Turquie stimule l’économie nationale

2012 vues
19 mai 2022 0

Le dernier rapport sur l’impact économique (EIR) du World Travel & Tourism Council révèle...

Perspectives et réalités du Tourisme arabe à Dubaï

Perspectives et réalités du Tourisme arabe à Dubaï

1862 vues
18 mai 2022 0

Du 9 au 12 mai, le World Trade Center de Dubaï accueillait 23 000 visiteurs...

En Australie, Comment Airbus a mis Boeing KO debout

En Australie, Comment Airbus a mis Boeing KO debout

2662 vues
17 mai 2022 0

En signant un méga-contrat de commande de 146 avions avec Airbus, la compagnie australienne...