Le tourisme à Venise sauvé des eaux


Tout le monde respire mieux désormais à Venise. Les barrages anti-inondation MOSE ont parfaitement fonctionné et protégé la ville lagunaire de l’acqua alta, la montée des eaux, selon le premier bilan du consortium Consorzio Venezia Nuova.

Ce système de barrières innovant et complexe, qui a coûté 74 millions d’euros pour la seule année 2018, a été achevé fin juin dernier, marquant ainsi le début de la phase finale des essais.

Une montée des eaux attendue notamment après le passage de la tempête Alex qui a traversé hier la France d’Ouest en Est cette semaine. Elle atteignait ce samedi le nord de l’Italie où elle a déjà fait au moins au moins un mort.

Lancé en 2003 et devant initialement s’achever en 2016, le projet MOSE de construction d’un système de digues rétractables a été au centre d’une série de scandales de corruption.

MOSE est l’acronyme de MOdulo Sperimentale Elettromeccanico, ou module électromécanique expérimental, et fait écho à la renommée de Moïse de la séparation de la mer Rouge.

Le projet de 5,5 milliards d’euros (1,3 milliard de plus que la première estimation) est destiné à protéger la ville de Venise et la lagune vénitienne des inondations.

Le projet est un système intégré composé de rangées de portes mobiles installées aux bras de mer du Lido, de Malamocco et de Chioggia, qui sont capables d’isoler temporairement la lagune vénitienne de la mer Adriatique pendant les marées hautes de l’acqua alta.

Avec d’autres mesures, telles que le renforcement des côtes, le relèvement des quais, le pavage et l’amélioration de la lagune, MOSE est conçu pour protéger Venise et la lagune contre les marées allant jusqu’à 3 mètres (9,8 ft).

Le Consorzio Venezia Nuova est responsable des travaux pour le compte du ministère des Infrastructures et des Transports – Autorité des eaux de Venise.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Un tourisme en ruines au Pérou

Un tourisme en ruines au Pérou

2812 vues
11 janvier 2022 0

Quelque 447 800 personnes ont visité la citadelle inca du Machu Picchu en 2021,...

L’ Irlande assouplit ses exigences pour les voyageurs vaccinés

L’ Irlande assouplit ses exigences pour les voyageurs vaccinés

1413 vues
10 janvier 2022 0

Tourism Ireland s’est réjoui de la décision du gouvernement de lever les exigences supplémentaires...

La guerre entre la Chine et Omicron sonne le glas du tourisme à Hong Kong

La guerre entre la Chine et Omicron sonne le glas du tourisme à Hong Kong

1602 vues
3 janvier 2022 0

Le nouveau variant omicron est énormément plus contagieux que les variants précédents du coronavirus....