Le chouette temps d’un week-end à Dijon


Autant vous le dire tout de suite, un week-end, ce sera surement trop court pour apprécier pleinement tous les charmes de Dijon. L’ancienne capitale des Ducs de Bourgogne semble un peu plus connue pour sa célèbre moutarde et pour son fameux kir, que pour la beauté et son centre historique où les siècles se croisent. Dijon, pourtant, mérite qu’on prenne le temps de s’y attarder. Cependant, avec l’inauguration en mai dernier de la CIGV, la « Cité Internationale de la Gastronomie et du vin », Dijon compte bien sortir de son cocon et attirer une plus grande variété de touristes venus des quatre coins de France et du monde.

Dijon, souvent appelée la ville aux cents clochers, dispose de nombreux arguments pour plaire à un large public.

Le vaste centre historique, classé comme secteur sauvegardé, est entièrement piétonnier ce qui est un luxe suprême pour profiter d’un week-end sans voiture. Il suffit de choisir un hôtel situé dans cette zone et de mettre la voiture au parking.

Pour ne manquer aucun des hauts-lieux touristiques dijonnais rien n’est plus simple que de de suivre le « Circuit de la Chouette Dorée », un circuit matérialisé au sol par des petits symboles représentant une petite chouette dorée. Ce symbole fétiche de la ville provient de la jolie petite chouette sculptée dans un pilier à l’extérieur de l’église Notre Dame, dont la légende raconte que la caresser porte bonheur, ce que Dijonnais et touristes s’empressent de faire chaque fois qu’ils s’en approchent.

Pour être sûr de ne rien rater il suffit de passer à l’Office du Tourisme pour s’y procurer le petit livret du Circuit de la Chouette Dorée.

Ce parcours commence Place Darcy où il ne faut pas oublier de faire un petit tour dans les jardins installés autour du grand réservoir et de ses bassins, et à l’entrée duquel a été installé l’Ours Pompon, une réédition de la sculpture de pierre blanche œuvre magistrale du sculpteur François Pompon qui travailla quelque temps dans l’atelier de Rodin.

Il suffit de traverser la place Darcy, de passer sous le superbe Arc de Triomphe de Dijon, autre nom de la Porte Guillaume, et la rue commerçante vous emmène directement jusqu’au Palais de Ducs et des Etats de Bourgogne, magnifique édifice remanié au XVIIème siècle et qui reste le plus important des bâtiments historiques de la ville.

Le Musée des Beaux-Arts en occupe l’aile ouest. Le musée a rouvert en 2019 après des travaux colossaux de rénovation étalés sur près de 10 ans.
Sa collection de près de 1 500 œuvres présentées au public en fait un des plus importants musées de France.

Sur l’arrière du Palais se dresse la massive Tour du Duc Philippe le Bon, seul vestige intact du château médiéval original. Du haut de ses 46 mètres et de ses 316 marches (!) la vue à 360 degrés sur la ville est splendide.

En saison des apéritifs sont proposés les vendredis et samedis soir sur la terrasse au sommet de la tour pour une petite vingtaine de visiteurs.
Autour d’un vrai kir et de gougères et autres amuse-gueules bourguignons, les heureux élus pourront admirer un superbe coucher de soleil. Réservation à faire auprès de l’office du tourisme.

Pour les amateurs de jolis produits de bouche régionaux, les Halles, sont une étape plutôt sympathique à découvrir surtout en matinée.

Tout autour de l’élégant bâtiment des Halles se trouve une concentration importante de cafés et bistrots assez branchés qui sont le soir venu envahis par la jeunesse dijonnaise.

Les vastes terrasses extérieures en font un le lieu de rendez-vous très prisé et les happy-hours y font fureur.

C’est aussi le quartier des antiquaires et de nombreux restaurants s’y sont installés, des plus simples aux tables étoilées.
Et pendant la saison estivale, les Halles organisent leur très couru Brunch du dimanche matin, à l’intérieur des Halles. Pour 2022, le Brunch sera proposé jusqu’au 11 septembre.

Chaque dimanche un chef différent créé sa propre version du brunch dominical. La réservation est obligatoire et se fait en ligne ou auprès de l’office de tourisme, mais avant le samedi midi impérativement.

La toute nouvelle Cité de la Gastronomie et du vin, qui a été construite juste au bord du centre-ville historique, est elle-aussi accessible à pied.

On pourrait facilement y passer la journée, entre les expositions, les restaurants, la dégustation de vins- à ne pas manquer pour les amateurs-, le village gastronomique et le complexe de cinémas.

Voir pour la CIGV notre article: www.laquotidienne.fr/dijon-capitale-francaise-de-la-gastronomie-et-du-vin

Pour profiter pleinement de Dijon, il suffit tout simplement de se laisser aller à musarder dans ce vaste secteur piétonnier pour découvrir de bien
belles églises romanes et gothiques, des maisons à colombages, des petites places, de très élégants hôtels particuliers du 17 ème ou du 18 ème siècle…

Et puis Dijon est une ville réputée pour son offre de shopping avec de nombreux commerces de qualité éparpillés dans toutes ces rues ou il fait bon se promener.

Le 5-étoiles Grand Hôtel La Cloche (MGallery)

L’hôtellerie dijonnaise est plutôt bien diversifiée dans le centre-ville, et pour notre part nous avons choisi le très élégant Grand Hôtel La Cloche, membre MGallery Collection qui se trouve être le seul établissement 5-étoiles de la ville.

Sa très élégante façade de style classique haussmannien est classée aux Monuments Historiques.

Depuis son ouverture en 1884, le Grand Hôtel La Cloche a vu défiler toutes les têtes célèbres qui sont passées par Dijon. Bien évidemment le confort des chambres et la qualité du service sont là.

Le Grand Hôtel de la Cloche dispose de son propre parking, ce qui est un avantage non négligeable car il est situé à l’entrée même de la zone piétonne.

Mais la jolie surprise qui attend ses hôtes, c’est son grand jardin intérieur où le soleil pénètre largement et qui offre un oasis de calme en plein cœur de la ville.

Le restaurant bistronomique, les Jardins by La Cloche, bénéficie d’une magnifique verrière donnant sur le jardin.

Le Chef Aurélien Mauny, Maître Restaurateur, y sert une cuisine élégante et moderne qui n’oublie pas de belles références au classicisme des recettes régionales.

Le vaste bar est un lieu de rendez-vous très prisé des Dijonnais que ce soit pour le tea-time ou à l’heure de l’apéritif, dans une ambiance tendance qui se veut colorée mais qui a su garder son côté très cozy.

Pour se détendre après une jolie journée de promenade en ville, les clients de l’hôtel peuvent profiter d’une charmante piscine avec courant de nage, installée sous de très belles voutes de pierre.

Sauna, hammam, et douches tropicales sont aussi mis gracieusement à leur disposition.

Sous les mêmes voutes les installations contigües du Spa By la Cloche sont, par contre, ouvertes à la clientèle extérieure.

Test et photos © Frédéric de Poligny





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Trains de légendes : l’Orient Express avec Accor et LVMH désormais

Trains de légendes : l’Orient Express avec Accor et LVMH désormais

1691 vues
14 juin 2024 0

A la suite de son acquisition par Accor en 2022, Orient Express développe de...

L’Étrurie, une Italie oubliée mais pleine d’attraits

L’Étrurie, une Italie oubliée mais pleine d’attraits

11608 vues
1 juin 2024 0

A une centaine de kilomètres au Nord de Rome l’Étrurie que les italiens appellent...

La richesse de la culture copte : une bénédiction pour toute l’Egypte

La richesse de la culture copte : une bénédiction pour toute l’Egypte

1540 vues
24 mai 2024 0

Projeté en première mondiale le 4 novembre dernier au Festival WØD-Weinberg, à Salzbourg, le...