Havas réinvente les Voyages


Beaucoup de beau monde hier soir à l’hôtel Le Bristol de Paris. Le célèbre palace parisien accueillait pour un diner prestigieux la direction du groupe Havas Voyages emmenée par son président Laurent Abitbol et son Directeur Général Christophe Jacquet.

Au menu, devant une centaine de professionnels du tourisme et une poignée de journalistes triés sur le volet, la présentation de la réorganisation du réseau, les conséquences de la crise Covid-19 et le calendrier d’évènements à venir pour la reprise.

« Il faut tirer des leçons de cette crise, prévenait d’emblée Laurent Abitbol, saisir les opportunités ! Avoir l’audace de tester de nouveaux business modèles, et remettre en cause des systèmes établis« .

Et pour Havas Voyages, une marque reconnue, figure française historique du voyage, le mouvement est désormais lancé.

« Nous assumons notre responsabilité envers nos clients, nos fournisseurs et nos collaborateurs en reprenant pleinement le contrôle de notre destin » complète Christophe Jacquet, le N°2 du groupe,  » en nous comportant en leader qui agit et montre le chemin, optimisant ainsi nos chances de sortir de cette crise grandis« .

Ainsi depuis que les signaux sont redevenus positifs :  le 19 mai dernier, les prises de commandes ont augmenté de 50 %, Havas Voyages va se réorganiser en 5 divisions (loisirs, affaires, groupes, Mice et sports). Chacune des divisions aura son propre patron et ses objectifs précis indépendants.

Havas Voyages est un distributeur de voyages parmi les leaders en France avec 300 agences, 1200 Travel Planners présents sur tout le territoire. Chacun d’entre eux seront formés désormais sur une destination.

Cela permettra d’apporter « une vraie valeur ajoutée dans la qualité de conseil » et concurrencer directement, l’objectif est clairement annoncé, « des spécialistes référents tels Voyageurs du monde« .

Pour compléter ce programme spécialiste, un nouveau site internet verra le jour d’ici 4 à 5 semaines, avec un système, nettement amélioré, de mise en relation avec un conseiller voyages.

Autre décision, la mise en avant de 15 « produits stars » par destinations, qui à partir du 1er janvier 2022 seront proposés au public, pendant 4 semaines.

« Nous allons mettre en l’avant notre offre digitale, précise Christophe Jacquet, et reprendre clairement l’offensive ».

Une offensive suspendue toutefois à l’évolution de la pandémie et aux prochaines décisions du gouvernement concernant les aides au secteur.

D’ailleurs Jean Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État chargé du Tourisme, arrivé à la fin du diner, a confirmé le soutien actif de Matignon et l’accompagnement personnalisé pour les entreprises du tourisme. Dont acte.

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Faillite Thomas Cook France : les touristes lésés vont enfin pouvoir être indemnisés

Faillite Thomas Cook France : les touristes lésés vont enfin pouvoir être indemnisés

1245 vues
14 octobre 2021 0

Le greffe du tribunal de commerce de Nanterre vient d’informer l’Association Professionnelle de Solidarité...

Pour le tourisme en Côte d’Azur, le renouveau du MICE est à l’ordre du jour

Pour le tourisme en Côte d’Azur, le renouveau du MICE est à l’ordre du jour

1930 vues
4 octobre 2021 0

Il y a quelques jours, le CRT (Comité régional du tourisme) Côte d’Azur avait...

Evora, le 1er « Davos du Tourisme Durable »

Evora, le 1er « Davos du Tourisme Durable »

2513 vues
27 septembre 2021 0

C’est Evora, petite ville pleine de charme au cœur de l’Alentejo, région agricole et...