Gaudi et Dali, les doigts dans la Lumières


L’Atelier des Lumières, s’empare de l’œuvre de Salvador Dalí jusqu’au 2 janvier 2022 avec l’exposition numérique immersive : “Dalí, l’énigme sans fin”, complétée par le programme court “Gaudí, architecte de l’imaginaire”. L’année 2021 sera catalane à l’Atelier des Lumières à Paris. Le lieu, qui propose de s’immerger dans l’œuvre de grands artistes, a choisi deux génies catalan pour leurs nouvelles expositions numériques immersives : Salvador Dalí et Antoni Gaudí.

Dalí, l’énigme sans fin

En collaboration avec la Fundació Gala-Salvador Dalí, et produit par Culturespaces Digital®, Gianfranco Iannuzzi, artiste numérique et metteur en scène d’expositions immersives, Renato Gatto et Massimiliano Siccardi, ont imaginé un parcours au coeur des paysages surréalistes et métaphysiques créés par Dalí sur plus de 60 ans de carrière.

Depuis ses débuts impressionnistes et cubistes à ses œuvres surréalistes, toutes les facettes de l’artiste sont explorées, ainsi que ses œuvres photographiques et de cinéma.

Des images d’archives, ses dessins, ses peintures, ses films et ses installations, permettront de s’approcher au plus près de Dali et de ses créations métaphysiques.

Cette expérience de 45 minutes est accompagnée de la musique des Pink Floyd, parfaite pour se plonger dans l’univers onirique dalinien.

Gaudí, architecte de l’imaginaire

Voilà une occasion de se promener (presque!) à Barcelone au coeur de Paris: Parc Guëll, Casa Batlló, la Pedrera et bien sûr la Sagrada Familia. Ce sont les grandes œuvres classées Patrimoine mondial par l’UNESCO du célèbre architecte de l’Art Nouveau catalan qui sont explorées.

Dans cette exposition immersive de 15 minutes présentée après « Dalí, l’énigme sans fin », réalisée par Cutback et produite par Culturespaces Digital®, le visiteur vit entre rêve et réalités, au cœurs de formes et des matières, inspirées de la nature et colorées.

En suivant la lumière catalane sur une journée, l’éveil à lieu au Parc Guëll, la journée se poursuit dans la Casa Batllo et le parcours atteint son point d’orgue à la Sagrada Familia, où dans le feu de la lueur vespérale, le visiteur est baignée dans les reflets des vitraux de la cathédrale.

Toute l’audace d’Antoni Gaudí est révélée.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Encore plus près des arbres en Touraine

Encore plus près des arbres en Touraine

802 vues
23 juillet 2021 0

Depuis les années 80 les bienfaits des « bains de forêt » ont été officialisés par...

La vieille Dame retrouve enfin sa place

La vieille Dame retrouve enfin sa place

831 vues
16 juillet 2021 0

La Tour Eiffel a rouvert ses portes cet après midi. La moitié des visiteurs...

Au Soudan, sur les traces des premiers chrétiens de Makurie

Au Soudan, sur les traces des premiers chrétiens de Makurie

787 vues
9 juillet 2021 0

Au Soudan, des archéologues polonais viennent de mettre à jour les vestiges d’un ancien...