Funérailles de la Reine d’Angleterre, les détails de la grande tradition respectés


Les funérailles d’État de la reine Elizabeth II ont eu lieu à l’abbaye de Westminster le 19 septembre dernier. Le service funéraire et les arrangements cérémoniels associés, extrêmement codifiés, ont rendu hommage au règne extraordinaire de la Reine et à la remarquable vie de service de Sa Majesté en tant que chef de l’État, de la nation et du Commonwealth.

Les funérailles diffusées en direct à la télévision, à la radio et sur la chaîne Youtube de la famille royale ont permis aux gens du monde entier de participer au deuil de la reine.

Procession du palais de Westminster à l’abbaye de Westminster

Le cercueil de la reine est resté couché dans l’État depuis le soir du mercredi 14 septembre. A 6h30 le matin du lundi 19 septembre, le Lying-in-State a pris fin.

À 10h44, le cercueil fût porté en procession sur le chariot d’armes d’État de la Royal Navy du palais de Westminster à l’abbaye de Westminster pour les funérailles d’État.

Immédiatement après le cercueil se trouvait le nouveau roi Charles III, les membres de la famille royale et les membres de la maison du roi.

Le service funéraire d’État

Les funérailles d’État étaient dirigées par le doyen de Westminster et le sermon et la mention élogieuse furent donnés par l’archevêque de Cantorbéry. 

Pendant le service, le premier ministre et le secrétaire général du Commonwealth ont lu les éloges funèbres.

L’archevêque d’York, le cardinal archevêque de Westminster, le modérateur de l’Assemblée générale de l’Église d’Écosse et le modérateur des Églises libres prononcèrent des prières.

Pour marquer la fin du service, The Last Post retentit suivi de deux minutes de silence qui furent observées dans l’abbaye et dans tout le Royaume-Uni. L’hymne national mettant fin au service.

Les funérailles d’État furent suivies par des chefs d’État du monde entier et des représentants de gouvernements d’outre-mer, y compris des familles royales étrangères, des gouverneurs généraux et des premiers ministres du royaume.

D’autres représentants des Royaumes et du Commonwealth, des Ordres de chevalerie, y compris les récipiendaires de la Croix de Victoria et de la Croix de George, du gouvernement, du Parlement, des Parlements et assemblées décentralisés, de l’Église et des patronages de Sa Majesté formèrent la congrégation, ainsi que d’autres représentants publics.

Près de 200 personnes, reconnues dans les honneurs de l’anniversaire de la Reine plus tôt cette année, se sont joint également à la congrégation, y compris celles qui ont apporté une contribution extraordinaire à la réponse à la pandémie de Covid-19 et qui ont fait du bénévolat dans leurs communautés locales.

La procession de l’abbaye de Westminster à l’arche de Wellington

À la fin du service, le cercueil de Sa Majesté fut transporté à Welington Arch, via The Mall sur le State Gun Carriage.

Pour la première fois depuis les funérailles de Sir Winston Churchill en 1965, le State Gun Carriage fut tiré par 98 marins de la Royal Navy, et 40 autres marchèrent derrière en retenue.

Le roi et les membres de la famille royale suivirent à nouveau le cercueil de la reine en procession. La procession comprenait des détachements des forces armées du Commonwealth, ainsi que des détachements des forces armées britanniques qui entretenaient une relation spéciale avec la reine.

La garde du roi fit un salut royal alors que le cercueil passait devant le mémorial de la reine Victoria.

Une fois que le cercueil eu atteint l’arche Wellington, il fut placé dans le corbillard d’État. Le défilé fit un salut royal et l’hymne national joué alors que le corbillard d’État commençait son voyage vers Windsor.

Procession d’Albert Hall, Windsor à la chapelle St George

Lorsque le cercueil eut atteindra Windsor, le corbillard d’État ralentit pour se joindre à une procession qui se forma sur Albert Road pour se rendre par une longue marche jusqu’à la chapelle St George.

Les membres de la famille royale se sont joints à la procession dans le quadrilatère du château de Windsor. Des mitrailleuses furent tirées sur la pelouse est, le château de Windsor par la troupe du roi, la Royal Horse Artillery et la cloche de Sébastopol et la cloche de la tour de couvre-feu sonnée tout au long de la procession.

La procession s’arrêta au bas des marches ouest de la chapelle Saint-Georges où une garde d’honneur, par le 1er bataillon de grenadiers guards, fut montée. Le cercueil de la reine fut porté en procession dans la chapelle.

Le service Committal

Le service d’incarcération a commencé à 16 h et, aux côtés de Sa Majesté le Roi et des membres de la famille royale, la congrégation composée de membres passés et présents de la Maison de la Reine, y compris des domaines privés.

Etaient également présents les gouverneurs généraux et les premiers ministres du Royaume. 

Le service fût dirigé par le doyen de Windsor, avec des prières prononcées par le recteur de Sandringham, la ministre de Crathie Kirk et l’aumônier de Windsor Great Park. Le chœur de la chapelle Saint-Georges chantant pendant le service.

Avant l’hymne final, la couronne d’État impériale, l’orbe et le sceptre furent retirés du cercueil de Sa Majesté la Reine et placés sur l’autel.

À la fin de l’hymne final, le roi plaça la couleur du camp de la Queen’s Company des gardes grenadiers sur le cercueil de Sa Majesté.

En même temps, le Lord Chamberlain « cassa » sa baguette d’office et la plaça selon la tradition sur le cercueil.

Alors que le cercueil de la reine descendait dans le caveau royal, le doyen de Windsor lut un psaume et la mention élogieuse avant que le roi d’armes de la Jarretière ne prononce les styles et les titres de Sa Majesté.

Le Piper du Souverain joua une Complainte et l’Archevêque de Cantorbéry prononça la Bénédiction.

L’hymne national fût chanté à la fin du service.

Un enterrement privé eu lieu à la chapelle commémorative Du Roi George VI plus tard dans la soirée, sous la direction du doyen de Windsor.

La reine est désormais enterrée avec le duc d’Édimbourg, à la chapelle commémorative du roi George VI.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Aya Désirs du Monde fait chanter et danser la profession

Aya Désirs du Monde fait chanter et danser la profession

2225 vues
25 novembre 2022 0

Ce mercredi 23 novembre, le groupe KTS France qui exploite les marques Aya Désirs...

Avec Morgan tours Selectour, Ponant embarque avenue Mozart

Avec Morgan tours Selectour, Ponant embarque avenue Mozart

2075 vues
21 novembre 2022 0

Jeudi soir dernier, les clients choisis par Janet Elbilia, dirigeante de l’agence de voyages...

Octobre 2022 le meilleur mois de l’histoire des Croisières MSC

Octobre 2022 le meilleur mois de l’histoire des Croisières MSC

1944 vues
14 novembre 2022 0

MSC Croisières a atteint un nouveau record avec plus de réservations sur le mois...