Côte d’Azur : Pourquoi le Vista Palace devient The Maybourne Riviera


Le nouveau « Palace » accroché à son piton rocheux à Roquebrune Cap Martin au-dessus de la Principauté de Monaco ouvre à la réservation ses 45 chambres et 24 suites après 100 M€ de travaux.

Le chantier de remodelage et agrandissement de l’ex-Vista Palace en porte à faux sur sa falaise dominant la mer et Monte Carlo aura pris du temps mais le résultat vaut une aussi longue absence.

Propriété depuis 2014 d’un émir du Qatar, qui l’avait racheté pour 30 M€ il y a investi 100 M€ en travaux de restructuration et d’agrandissement spectaculaire notamment sur la falaise. L’établissement rouvre sous un nouveau nom The Maybourne Riviera.

Enseigne souhaitée par le groupe Maybourne Hotel Group qui exploite déjà les palaces Claridge’s, The Connaught, The Berkeley à Londres et The Maybourne Beverly Hills à Los Angeles. Celui dominant Monaco sera une version grand luxe ainsi dans certaines suites en duplex une piscine privée à débordement.

L’ensemble des chambres s’ouvrent sur un panorama unique exceptionnel sur la mer et une Principauté vue du ciel. Un aménagement qui doit beaucoup au travail des designers et architectes (BOS Studio et Pierre Yovanovitch).

La résidence haut de gamme, qui devrait créer de 110 à 130 emplois, dispose pour ses clients d’une piscine intérieure, d’un spa, d’une salle de sport et d’un hammam, imaginés par André Fu, de deux salles de réception, dont l’une extérieure et de plusieurs restaurants pour en faire une étape incontournable en gastronomie.

D’ailleurs le chef mentonnais Mauro Colagreco, aux multiples récompenses dans le monde, réalisera la carte du restaurant placé au dernier étage de l’hôtel avec une vue panoramique époustouflante.

Autre étoile l’Alsacien Jean-Georges Vongerichten y ouvrira son premier établissement dans le sud de la France. Il dirige déjà plusieurs restaurants à Las Vegas, Londres, Paris et Shanghai, ainsi qu’à New York, où il réside.

Le Maybourne Hotel Riviera veut devenir une étape incontournable pour une clientèle internationale en séjour sur la Riviera.

Il confirme également une tendance de fond sur la Côte d’Azur de Cannes à Menton en passant par Nice où un nombre impressionnant de création ou de transformation d’établissement hôtelier visant le très haut de gamme est en cours avec des investissements considérables.

Michel Bovas





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment Nice fait la guerre aux locations saisonnières

Comment Nice fait la guerre aux locations saisonnières

1398 vues
4 juin 2021 0

La ville de Nice veut restreindre la progression des locations de type Airbnb. Pour...

La Covid pénalise lourdement les comptes de la SBM à Monaco

La Covid pénalise lourdement les comptes de la SBM à Monaco

1302 vues
31 mai 2021 0

Sans surprise en communiquant sur son exercice annuel « mars 2020 mars 2021 »,...

La concurrence se durcit sur la ligne Nice Rome

La concurrence se durcit sur la ligne Nice Rome

1503 vues
19 mai 2021 0

Déjà desservie par Alitalia (3 vols quotidiens) et Easyjet (3 vols par semaine) cet...