Conflit en Ukraine : une aubaine pour les compagnies aériennes chinoises contre les européennes ?


Les compagnies aériennes chinoises profitent du différend entre la Russie et l’Union européenne au sujet de l’invasion de l’Ukraine. C’est ce que reconnaît le directeur général d’Eurocontrol, Eamonn Brennan, qui met en garde contre « l’effet indirect » que provoque la fermeture de l’espace aérien russe aux compagnies aériennes communautaires.

Les compagnies aériennes chinoises, exemptées de restrictions, peuvent toujours survoler l’espace aérien russe.

Les Européens, en revanche, sont obligés de faire des itinéraires alternatifs, ce qui entraîne plus d’heures de vol et, par conséquent, une augmentation significative de la consommation de carburant, dont le prix a grimpé en flèche en raison de la guerre

«Chaque jour, 30 ou 40 avions chinois survolent la Fédération de Russie, atterrissent dans des aéroports de l’Union européenne, prennent du fret et reviennent, alors qu’une compagnie aérienne comme Lufthansa ne le peut pas, ni Air France non plus. Ces compagnies européennes ont en gros une pénalité de deux ou deux heures et demie que les avions chinois n’ont pas », explique Brennan.

Le trafic de passagers aériens a commencé néanmoins à s’améliorer de manière significative dans les pays européens, selon le rapport fourni par l’Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne.

La France a été classée par Eurocontrol en quatrième position dans le récent rapport de cet organisme, avec 3 957 vols enregistrés, soit une augmentation de 2 % par rapport à la semaine précédente et une baisse de 12 % par rapport à la même période dans les données de 2019.

Autre dommage collatéral de la guerre en Ukraine, le manque de touristes russes et ukrainiens devrait entraîner une perte de 600 millions d’euros de tourisme à Chypre, l’un des vols les plus courts entre la Russie et les destinations de vacances méditerranéennes, conséquence de l’interdiction de vol imposée à la Russie.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Idée tourisme en Europe : Hola, Olé Séville

Idée tourisme en Europe : Hola, Olé Séville

1179 vues
30 juin 2022 0

Séville c’est l’Andalousie emblématique. Elle en est d’ailleurs la capitale régionale. De rue en...

Grands changements à la tête de TUI, le premier voyagiste mondial

Grands changements à la tête de TUI, le premier voyagiste mondial

1303 vues
29 juin 2022 0

Le conseil de surveillance de TUI a confirmé hier les propositions du comité présidentiel....

Pourquoi pour une fois, l’ Otan est bonne pour le tourisme

Pourquoi pour une fois, l’ Otan est bonne pour le tourisme

1426 vues
28 juin 2022 0

A deux jours de l’ouverture du prochain sommet de l’Alliance Atlantique Nord dans la...