Comment la France perd sa première place – Épisode 2


juliePour celles et ceux qui n’ont pas suivi, hier j’évoquais la dégringolade de la France dans le classement des destinations touristiques les plus attractives.
Je disais qu’il n’y avait rien d’étonnant à cela, vu que ça fait des décennies qu’on somnole sur nos lauriers flétris.

Je vous causais de Paris, la Belle Endormie, qui semble figée dans le formol alors que ses concurrentes européennes, Londres, Berlin…, sont hyper effervescentes.
En conclusion, je vous disais qu’aujourd’hui j’allais m’intéresser à la province. Alors, j’y viens.

Avez-vous déjà visité Valencia en Espagne, une ville dont la population est comparable à celle de Bordeaux ou de Nice. Eh bien, je peux vous dire qu’en matière d’attractivité touristique, c’est sans commune mesure.

Quand j’ai découvert Valencia, il y a quatre ans, j’en suis tombée sur le… derrière. Je vous le fais dans le désordre :
La ville dispose d’un des plus grands aquariums d’Europe (magnifique), d’un zoo ultra moderne en plein centre, d’un Grand Prix de Formule 1, d’un Opéra et d’une Cité des sciences à l’architecture tout simplement ahurissante (des œuvres de Santiago Calatrava).
Et ce n’est pas tout…

À l’époque de ma visite, Valencia accueillait des manches de l’America’s Cup, la plus prestigieuse régate du monde.
Il faut savoir aussi que fleuve qui traversait la ville a été asséché (il provoquait des crues meurtrières). Il est aujourd’hui entièrement investi par des terrains de sport, des cours de tennis, une piste cyclable qui s’étire sur des kilomètres et des kilomètres, des buvettes et restaurants.
C’est très surprenant ! Comme si vous circuliez à pied dans le lit de la Seine.

À ces « quelques » attraits, on peut ajouter un centre historique superbe, des rues piétonnes bondées de monde jusqu’au petit matin, plein de super restaurants à la cuisine inventive et abordable, des nuits muy caliente… quand Nice et Bordeaux roupillent sur leurs deux oreilles depuis des heures. Voilà la réalité !

Malgré une conjoncture économique désastreuse, l’Espagne reste un pays où l’on renouvelle l’offre touristique, où l’on fait (toujours) la fête sans se prendre la tête et plutôt dans un esprit bon enfant. Et pour pas cher en plus, comparé aux prix prohibitifs de la France.

Je pourrais vous en donner d’autres des exemples ailleurs en Europe. Tiens, Stuttgart, vous connaissez Stuttgart en Allemagne ?

Ben ouais, Stuttgart, c’est sale, c’est gris, il pleut tout le temps. Bon, une petite précision quand même, la ville abrite juste les deux plus fantastiques musées automobiles d’Europe. Excusez du peu ! Le Musée Porsche et le Musée Mercedes Benz.
Et si cela ne suffit pas à faire votre bonheur, la ville dispose d’un immense domaine zoologique et botanique, le Wilhelma, en plein centre.
Sans compter des musées, des châteaux… superbes évidemment.

Malgré ses – seulement – 700.000 habitants, Stuttgart est un centre industriel hyper prospère, et la ville s’impose aussi comme une destination touristique de tout premier plan, à 2h30 en TGV de Paris. Pas étonnant que son taux de chômage soit inférieur à 4 % !

Vous me direz que, ces dernières années, on a inauguré un Centre Pompidou à Metz et un Louvre à Lens. Oui, c’est vrai ! Mais on n’a rien inventé sur ce coup.
On a fait que dupliquer les grands musées parisiens. Et vous croyez vraiment que des millions de touristes étrangers vont se bousculer à Lens ou à Metz ? Allons…

La France, ce n’est pas à la 7e place de l’attractivité touristique mondiale qu’elle va se retrouver, mais à la 15e ou à la 20e dans deux ou trois ans !

Allez, j’embrasse ceux qui ont la curiosité de découvrir des destinations inattendues et surprenantes, comme Stuttgart que je vous recommande.
J’ajoute que la ville est parcourue de vignobles, eh ouais !, qui produisent de succulents vins blancs !

Julie Labrune, 28 ans.
Conseiller en Voyages





    4 commentaires pour “Comment la France perd sa première place – Épisode 2

    1. Elle a tout à fait raison !!

      Si on parle de tourisme ça fait des années que Saint Tropez s’est fait bouffer par Ibiza et Mykonos, y’a plus que des expats qui travaillent à Paris qui vont sur la côte d’azur en été, seulement pour donner un exemple de région française qui fut un pole touristique international et qui maintenant sonne ringard.

      Maintenant Paris est à des années lumière de Londres, New York, Sao Paulo, Buenos Aires, …
      En plus de Valence on pourrait parler aussi de Seville, Barcelone, Bilbao, Prague, Munich, Lisbonne qui savent s’adapter au tourime moderne, sans parler de leurs dettes colossales car c’est vrai qu’en france nous n’en avons pas..

      En france a 14h les cuisines sont fermées, à 20h c’est la soupe et au lit et les chambres d’hotels font 10m2 et ont encore la nape à fleurs sur la table !!

    2. les près sont toujours plus verts chez les autres !

      il y a longtemps que vous n’êtes allée à Bordeaux par exemple ?
      ou même à Nice ?
      et à Cannes pendant le Festival
      ou en Tourraine pendant le Festival d’Anjou ?
      ou à Lille et dans sa région ?
      connaissez vous au moins le musée « La Piscine » à Roubaix ?
      sur le chemin de Compostelle ?

      c’est vrai que nous avons besoin de travailler sur le dossier du tourisme.. mais nous avons des atouts.

      il suffit que les professionnels sachent les vendre ???

    3. A Stuttgart on s ennuie grave.Grandes avenues sinistres, du gris partout et les musées automobiles on s en moque la bagnole c est ringard….ça n intéresse en effet plus grand monde….C est vrai, tout le monde rêve de passer un we à Stuttgart….Faut arrêter là….

      Quand aux superbes installations de Valence ou d autres villes espagnoles, elles ont laissé le pays exsangue pour de nombreuses années car financées par des dettes colossales….c’est facile de faire comme ça…

      Il y a des choses à faire pour développer le tourisme en France.Mais j ai rarement vu un sujet ou on raconte souvent et partout un peu n importe quoi.
      Pinel fait vendre visiblement….

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment j’échangerai quand même pas mon Throne …

Comment j’échangerai quand même pas mon Throne …

24907 vues
17 mai 2018 0

Bonjour à tous ! La rédaction de Laquotidienne.fr m’a fait parvenir tous vos petits...

Comment à l’ IFTM j’ai pas fait tapisserie !

Comment à l’ IFTM j’ai pas fait tapisserie !

29712 vues
2 octobre 2017 3

Grand bonjour à tous ! Oui je sais, ça faisait un bout de temps que...

Comment la charentaise, ben c’est pas forcement ringard !

Comment la charentaise, ben c’est pas forcement ringard !

24635 vues
12 juillet 2017 1

Coucou les p’tits loups, je rentre de quelques jours à la plage et cela...