Comment FTI Voyages trouve le bon équilibre sur la Grèce


Lors d’un long échange téléphonique avec Axel Mazerolles, le Directeur Général de FTI Voyages, ce dernier nous a confirmé que chez FTI Voyages, les résas et les ventes sont fortement reparties à la hausse depuis quelques semaines déjà.

Chez FTI les chiffres quotidiens des vente et réservations représentent plus de 80% de ceux enregistrés exactement le même jour de 2019, dernière année de référence avant la Covid et qui avait été une année exceptionnelle. Bien évidemment, cela ne rattrape pas la chute des commandes des mois précédents, mais cela montre bien à quel point les français ont hâte de repartir en voyage.

Et quand on lui demande comment FTI Voyages peut obtenir de tels chiffres alors même que nombre des destinations lointaines qui étaient à son catalogue ne sont pas ou peu ouvertes au tourisme français, Axel Mazerolles se fait un plaisir de nous expliquer que FTI Voyages a su réagir vite et fort en accélérant la couverture des destinations actuellement possibles, destinations qui sont actuellement largement méditerranéennes, Italie, Espagne mais surtout la Grèce qui se hisse en tête du podium des ventes chez FTI Voyages avec une augmentation des ventes à deux chiffres.

Surfant sur l’engouement des français pour la Grèce, pays qui a su ouvrir ses frontières aux touristes européens tout en instaurant un contrôle sanitaire intelligent et efficace, FTI Voyages a vu ses ventes « Grèce » progresser de façon spectaculaire. Une progression qu’Axel Mazerolles impute à ce qui fait la réputation du voyagiste, une offre « dynamique » complète avec des tarifs négociés vraiment compétitifs, en aérien comme en hôtellerie, un vaste choix hôtelier et une grande flexibilité sur les dates et la durée des voyages.

Les tous premiers signaux du redémarrage de la Grèce ont incité Axel Mazerolles, comme il le dit lui-même, à prendre des risques pour participer à la relance du tourisme et pour soutenir ses partenaires à destination.

A cet effet FTI a pris la décision d’affréter 2 vols chaque semaine au départ de CDG, l’un vers la Crète (Héraklion) et l’autre vers Rhodes, et cela de la mi-juillet à la Toussaint.
CDG-Rhodes du 18/07 au 30/10 (dernier départ)
CDG-Héraklion du 19/07N au 01/11 (dernier départ)

Ces vols se feront sur des Airbus A 320 de 180 sièges de Trade Air, compagnie de charter croate, bien connue des professionnels car, comme le dit Axel Mazerolles, c’est une compagnie qui assure, entre autres, nombre de rotations pour le Club Med, et qui travaille souvent en collaboration avec Air France.

Et détail d’importance, FTI a choisi d’inclure les bagages dans ses tarifs (23 kg en soute plus 5 kg en bagage à main), ce qui est plutôt rare dans ce secteur concurrentiel. Cela représente pour les AGV un bel argument de comparaison à ne pas négliger.

Pour ce qui est de l’hôtellerie, FTI Voyages bénéficie du poids des engagements très importants de sa maison mère allemande, le FTI Group, et peut ainsi proposer une vaste sélection de produits hôteliers sur toute la Grèce, et tout particulièrement sur la Crète (environ 250 hôtels) et Rhodes (plus d’une centaine d’hôtels).

Sur ces deux destinations, FTI Voyages met en avant des produits phares. A Rhodes, les Top-Ventes FTI sont le Labranda Blue Bay 4* et le Club FTI Voyages Kiotari Miraluna 4*. Ce dernier qui présente un excellent rapport qualité/prix, dispose d’une équipe d’animation FTI dédiée.

En Crète ce sont le Senta Beach 4* et le Mediterraneo 4* à Héraklion, tandis que pour les adeptes de lieux plus nature entre mer et montagne, FTI met en avant le Kiani Beach, un beau 5* au bord d’une jolie plage de sable et au personnel largement francophone.

La Grèce tient bien la place de leader des ventes chez FTI Voyages, mais elle est suivie de près par l’Egypte, destination pour laquelle FTI occupe depuis quelques années la position de n°1 sur le marché français.

Tenerife se porte bien, nous confiait Axel Mazerolles grâce à des tarifs bien négociés et à une belle disponibilité des offres. Italie et Espagne sont en bonne place. La Tunisie semble attirer particulièrement les amateurs de dernière minute. Le Maroc, lui, devrait repartir rapidement dès que le pays prendra la décision de rouvrir totalement ses frontières aux touristes de la France et de l’U.E.

Frédéric de Poligny





    6 commentaires pour “Comment FTI Voyages trouve le bon équilibre sur la Grèce

    1. Bonjour à tous et toutes.

      Je suis Franck GOMES, l’ancien Responsable Groupes et Collectivités de FTI VOYAGES.

      J’ai vu dans les commentaires de cet article, qu’une personne signant « Frank » avait fait une remarque concernant FTI VOYAGES.

      Afin d’éviter toute ambiguïté et tout amalgame, je tiens à préciser que je ne suis en aucun cas l’auteur de ce commentaire. Aussi j’invite « Frank » à mieux préciser son identité afin d’éviter toute confusion qui pourrait me porter préjudice inutilement.

      Je vous remercie par avance.

      Franck GOMES.

    2. Bonjour,

      Je suis Franck Gomes, l’ancien responsable des groupes et des collectivités de FTI Voyages.
      J’ai vu dans les commentaires qu’une personne signant « Frank »,avait fait quelques rematlrques conxernant FTI VOYAGES.

      Je tiens juste à signaler qu’il ne s’agit pas de moi pour éviter toutes ambiguité.

      Aussi, j’invite l’auteur de ces commentaires à bien préciser son identité, pour éviter tout amalgames.
      Merci par avance.

      Franck Gomes

    3. tous le monde n’est pas Patrice Caradec ou Olivier Kervella qui eux n’ont pas licencié Un seul salarié malgré ces énormes difficultés.
      Y’a encore du travail monsieur M pour rejoindre le club des grands dû tourisme.
      Plus facile de faire des vidéo de soi que de penser aux autres, surtout quand ils ou elles sont sans emploi.

    4. Hello !
      Tellement raison l’ami Frank !
      Cela serrait en votre honneur de communiquer sur la reprise des anciens licenciés de Fti voyages au lieu de pavaner sur les chiffres …
      Courage aux licenciés
      Un Suisse au chômage

    5. Cher Franck,
      Cela faisait longtemps que nous n’avions pas reçu d’analyse aussi fine et pertinentes de ta part.
      Dans les moments de crises, surtout celle du covid qui fut terrible pour notre économie, de nombreuses entreprises de tous secteurs et de tout pays ont du licencier c’est vrai. C’est une dure réalité.
      Ne pas confondre avec des licenciements pour faute grave ou incompétence.
      Tu devrais te réjouir que l’activité repart fort c’est une réelle tendance qui permettra à tous les professionnels de retrouver confiance en l’avenir et potentiellement se remettre à recruter.
      Bonnes ventes à tous !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La Quotidienne vient de tester pour vous : une croisière à bord du MSC Seashore

La Quotidienne vient de tester pour vous : une croisière à bord du MSC Seashore

1228 vues
21 septembre 2021 0

Le MSC Seashore, le dernier-né et le plus grand des navires de croisière de...

Comment MSC Croisières reprend l’offensive

Comment MSC Croisières reprend l’offensive

1425 vues
16 septembre 2021 0

Patrick Pourbaix, le président de MSC Croisières pour la France, faisait ce matin un...

Grégory Geugnon intègre Asia …et AmériGo

Grégory Geugnon intègre Asia …et AmériGo

1314 vues
15 septembre 2021 0

Afin d’anticiper la reprise des destinations du long courrier, tout en intégrant les contraintes...