Changez de voie, Traversez donc la Suisse en train !


Déjà cinq jours en Suisse et j’ai l’impression d’avoir parcouru trois pays sans avoir à conduire la moindre voiture ni à faire d’interminables queues pour prendre un avion.

Parcourir la Suisse en train, c’est s’étonner que trois entités linguistiques si différentes coexistent sans peine au cœur d’une même confédération, malgré les influences culturelles très distinctes.

L’avantage, pour qui opte pour ce type de tourisme, est que le pays n’est pas très grand, bénéficie en toutes zones du même confort et du même sens de l’organisation.

Si chaque région tient mordicus à sa langue, la plupart des Suisses peut s’exprimer aussi bien en français, qu’en allemand, en italien ou et en anglais.

Quelle que soit la région parcourue, on a toutes les chances d’être compris et même de se voir répondre dans l’une de ces langues.

Le confort de ce type de vacances ou de voyage n’est pas seulement lié au confort des trains. Il tient aussi à la volonté toute simple des personnels rencontrés de vous aider, de vous renseigner et même de vous donner quelques conseils d’amis sur le parcours, fiers qu’ils sont de leur pays.

Aucun risque pour que les trajets paraissent interminables :
– les paysages, les prairies souriantes, les sommets pointus qui, l’été, gardent pour certains des traces enneigées, viennent à vous à travers les grandes baies vitrées des trains.

Cette dernière étape d’un périple commencé à Lausanne, s’est déroulée dans la région du Tessin suisse dont tout le cadre architectural, gastronomique, végétal rappelle l’Italie si proche. Cette partie de Suisse qui parle italien à des aspects clairement méditerranéens.

Un stop à Lugano offre toutes les possibilités de sports aquatiques ou de balades romantiques le long des berges du Lac glaciaire de Lugano.

De nombreux téléphériques partent de la ville pour gagner les hauteurs et envisager des randonnées pour tous les niveaux de marcheurs. On peut y monter aussi tout simplement pour partir à la recherche d’un restaurant en terrasse permettant d’apprécier la grandeur et la beauté du lac en perspective panoramique.

Spectacles de rue, abondantes terrasses sur la place où se situe l’hôtel de ville et d’où partent des ruelles pleines de charme, Lugano est une ville à vivre où il fait visiblement bon vivre.

Contrairement à la zone francophone et à la zone germanophone, ici on se nourrit plutôt à l’italienne.

Le temps d’une nuit qui permet d’admirer d’où qu’on soit l’autre rive et les lumières clignotantes des maisons de l’autre côté du lac, et nous voilà repartis pour une dernière étape enchanteresse.

Depuis Lugano, nous allons rejoindre d’abord la petite cité de Flüelen où nous embarquerons sur un bateau à vapeur rejoignant Lucerne.

Nous voilà donc à bord du mythique Gotthard Panorama Express, train panoramique grand confort ou pendant le trajet d’un peu plus de deux heures, le personnel de bord vient voir les passagers et leur explique à la fois la performance qui a été à la liaison transalpine lié au creusement, qu’à été, pour la liaison transalpine le creusement etc… en altitude du tunnel ferroviaire du Saint-Gothard, ouvert en 1882 après dix ans de travaux par lequel passe le train pendant 15 km.

Slow Tourisme oblige, à bord on offre des cartes postales prépayées qui feront, à coup sûr, le bonheur des destinataires qui ne sont plus guère habitués à prélever autre chose que des factures dans leur boîte aux lettres. Autre bonheur du Gothard Express : dès le quai de départ, les guides viennent voir les passagers pour leur proposer de les débarrasser de leurs valises qu’ils pourront retrouver à la gare terminus de Lucerne.

Après avoir fait la traversée en altitude, nous voici sur le bateau à vapeur pour une traversée de 2h45 du Lac des Quatre Cantons. Au pays de Heidi serait la meilleure définition de cet imposant décor naturel qui se reflète, à l’infini, dans ces eaux glaciaires d’un bleu-vert pur.

Evidemment il y a de quoi manger et boire à bord. On peut d’ailleurs descendre en cours de route aux différents arrêts du bateau dans les petites villes ou villages, départs de nombreux chemins de randonnée.

Deux heures quarante-cinq plus tard le bateau arrive tranquillement à Lucerne, juste au niveau de la gare. Ce qui permet de récupérer les bagages pour ceux qui les ont laissés au départ de Lugano et de cheminer tranquillement vers le train du retour vers la France.

Comme diraient les Suisses, traverser leur pays sans le moindre stress en train, « ça joue » (ça se goupille bien). Après cinq jours dont on a du mal à atterrir –après tout nous étions quand même en altitude !- une seule envie : vous dire « allez, tout de bon » pour cet été.

Conseils pratiques

Prenez sans hésiter le Swiss Travel Pass vous permettant de passer à volonté d’un train à l’autre. Il sert aussi à obtenir des tarifs réduits voire la gratuité pour bon nombre de musées ou montées en téléphérique https://www.myswitzerland.com/fr-fr/planification/transports-sejour/billets/swiss-travel-pass/

Si vous séjournez à l’hôtel en Suisse, vous recevrez, le temps de votre séjour à l’hôtel, un pass gratuit pour tous les transports en commun de la ville concernée.

Le Golden Pass vous permet d’emprunter les trains panoramiques
https://www.myswitzerland.com/fr-fr/decouvrir/goldenpass-panoramic/

Soyez vigilants côté restauration notamment. Vous trouverez partout d’excellents restaurants de tous niveaux mais ils sont chers et, particulièrement si vous êtes amateurs de vin, l’addition montera rapidement

Pour s’informer, organiser votre voyage :
https://www.myswitzerland.com/Fr

Evelyne Dreyfus
Photos Eric Beracassat





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Funérailles de la Reine d’Angleterre, les détails de la grande tradition respectés

Funérailles de la Reine d’Angleterre, les détails de la grande tradition respectés

810 vues
23 septembre 2022 0

Les funérailles d’État de la reine Elizabeth II ont eu lieu à l’abbaye de...

Jubilé impérial à Rueil Malmaison : vive l’ampleur

Jubilé impérial à Rueil Malmaison : vive l’ampleur

884 vues
16 septembre 2022 0

200 ans après sa mort, Napoléon Bonaparte fait toujours se déplacer les foules. En...

Lyon par delà les générations

Lyon par delà les générations

4427 vues
2 septembre 2022 0

Du haut de plus de mille ans d’histoire, le Vieux Lyon nous contemple !...